skip to Main Content

Limone au lac de Garde

Récit de voyage du 29 avril au 3 mai 2017 | Bus no. 1

recommander / partager

Récit de notre guide:

Vakkuri-Madeleine-1

Madeleine Vakkuri

Réservez mainenant votre voyage!

Limone, au bord du lac de Garde

12 jours de voyage dès Fr. 1899.-

dates de voyage en avril, mai, septembre & octobre 2020

Limone am Gardasee 600x400

Une offre à prix sensationnel! Embarquez avec car-tours pour quelques merveilleuses journées de vacances à Limone, la perle du lac de Garde. Au programme, un séjour en toute décontraction à l’hôtel Limonaia, avec vue imprenable sur le lac, et de belles excursions aux alentours et jusqu’à Vérone!

Limone au bord du lac de Garde

En 1786, lors de son périple en Italie, Johann Wolfgang von Goethe loue abondamment le lac de Garde, admire les oliviers et les citronniers qui ornent les rives de la zone nord du lac, Limone et d’autres petites villes et villages au bord du lac de Garde avant de partir à la découverte de Vérone.

En ce glacial mais ensoleillé samedi de la fin avril, nous partons le cœur léger vers ces merveilleuses destinations tant appréciées et décrites par de nombreux écrivains tels que Montaigne, Goethe, Chateaubriand, Ibsen, Stendhal.

La bonne humeur est déjà au rendez-vous, de très bon matin à Bienne et se poursuivra aux arrêts de Neuchâtel, Yverdon et Fribourg et durant tout le séjour.

En quittant Fribourg, que c’est surprenant de voir des arbres en fleurs et un parterre de neige. Aux abords du lac Léman, nous sommes émerveillés par le paysage qui s’offre à nous, en cette journée radieuse. Après une pause au buffet de la gare de Steg, nous nous dirigeons vers Brigue pour passer le col du Simplon où nous nous arrêtons quelques minutes pour photographier les montagnes enneigées qui se présentent à nous. Ensuite, c’est la «plongée» en direction de la frontière du «Bel paese». Un clin d’œil au lac Majeur et bientôt l’arrivée à Côme, au bord du lac du même nom, pour une petite découverte de la cathédrale, ses ruelles aux alentours et… se restaurer. Quelque 2 heures plus tard, nous reprenons notre route vers le lac de Garde et notre hôtel accroché à la montagne, avec vue imprenable sur le lac, le Monte Baldo qui culmine à 2218m d’altitude à la Cima Valdritta et le village de Limone.

Après un bon repas, deux sortes de pâtes servies à table et un buffet de salade, viande, poisson, légumes et desserts, il est temps de prendre possession de nos chambres. La journée a été longue mais si belle.

Dimanche, le soleil est de la partie et le paysage entr’aperçu la veille au soir nous surprend. Après un copieux buffet pour le petit déjeuner, départ pour Riva del Garda petite ville située à l’extrémité nord du lac, dans la province autonome de Trente dans la région du Trentin-Haut-Adige où nous retrouvons notre guide local qui nous fera visiter le centre historique de la petite bourgade, la porte San Michele du 13ème s., la place Cavouret et l’église Maria Assuta avant de reprendre le car pour longer le lac. Tout au long du trajet, nous admirons la flore caractéristique des bords du lac, en particulier les oliviers, les lauriers roses et rouges, et la vigne. Nous nous arrêtons à Malcesine, bourgade touristique positionnée sur la rive orientale du lac. Ce bourg possède un château du 13ème siècle surplombant le village et le lac. Après la visite guidée, il y a du temps pour un peu de shopping pour les uns, un repas de poisson du lac pour les autres. Ensuite, départ pour la visite d’une distillerie de grappa suivie d’une dégustation de différentes grappas et achats de produits distillés. Le sculpteur de marbre ayant profité de faire le pont du premier mai pour s’en aller en vacances, nous rentrons à l’hôtel et avons le temps d’apprécier gaiement le cocktail de bienvenue organisé par car-tours avant de nous rendre à la salle à manger pour un bon dîner.

Lundi matin, journée libre. Le ciel est gris, mais cela ne nous empêche pas de faire une balade ou de prendre la navette de l’hôtel jusqu’au village pittoresque de Limone, citron en italien. Même si aujourd’hui il y a de nombreux citronniers dans la région, il semblerait que l’origine étymologique du nom provienne plutôt d’un mot latin signifiant frontière, puisque le village de Limone était au Moyen-Âge situé entre la région de Brescia et la juridiction de l’évêque de Trento. Ce n’est qu’à partir des années 1940 que l’on peut l’atteindre par la route.

En début d’après-midi, la pluie est au rendez-vous. Les hôtes de car-tours se réfugient dans les boutiques ou dans un des nombreux cafés et restaurants du village ou rentrent à l’hôtel, pour jouer aux cartes avant le dîner. Pour certains, la soirée se prolonge au bar pour écouter la musique et danser.

Mardi, le soleil est à nouveau de la partie mais il fait frisquet, la neige étant tombée sur les cimes des montagnes alentours. C’est le cœur léger que nous quittons l’hôtel pour l’excursion du jour à Vérone. Nombre de nos hôtes connaissent un peu la ville puisqu’ils sont allés à l’opéra avec un voyage de car-tours. Cependant, aucun n’avait contemplé le centre historique depuis les hauteurs de la ville, admiré le Castelvecchio, les remparts, la basilique San Zeno et longé à pied la rivière Adige pour arriver à la superbe place delle Erbe, non loin de la statue de Juliette et du fameux balcon où, selon Shakespeare, son amant Roméo lui déclara son amour éternel. Nous continuons la visite en suivant la rue commerçante et piétonne via Mazzini pour arriver aux arènes où nous prenons congé de notre guide local. Encore quelques heures de libre pour flâner et se restaurer avant le retour à l’hôtel du lac de Garde.

Mercredi, jour de départ, il pleut. Qu’importe ! Nous avons eu tellement de chance avec le temps et avons fait toutes les visites avec le soleil et dans la bonne humeur.

Les kilomètres défilent, le temps joue à Jean qui rit et Jean qui pleure, mais à bord règne la gaieté. Nous avons Rolf, un chauffeur sensationnel et un bar assez bien rempli pour satisfaire toutes les demandes. Encore un arrêt en Italie pour le repas de midi et bientôt nous franchissons la frontière et sommes de retour en Suisse.

Au cours de ce voyage, nombreuses amitiés se sont créées et numéros de téléphone se sont échangés. C’est avec un petit pincement au cœur que l’on se dit au revoir et à bientôt avec car-tours.

Je remercie les 31 sympathiques participants de la route no1 ainsi que notre chauffeur Rolf. J’espère vous rencontrer à nouveau lors d’un autre fabuleux voyage car-tours.

Amitiés, Madeleine

Back To Top