skip to Main Content

Mangifique Ile d`Elbe

Récit de voyage du 30 avril au 5 mai 2017 | Bus no. 13

recommander / partager

Récit de notre guide:

Crestani-Greta-neu

Greta Crestani

plusieurs informations

Comment tu es devenue une guide?

J’ai commencé á travailler comme guide en Italie quand j’allai á l’université. J’organisai les voyages pour les courses d école et pour les retraités aussi. Après j’ai travaillé poir un incoming tour operator en Italie. Quelque année plus tard, après le demenagement en Suisse, j’ai postulé pour Car Tours et… me voilà!

Quels sont les avantages d’un voyage de «car-tours»?

C’est tous bien organisé, tu dois seulement penser á t’amuser et á profiter bien. Et en plus les gens aiment bien connaître des amis pendant le voyage.

Raconte-nous d`une experience rigolo avec un groupe?

Une fois, on rentrait d’un voyage en Toscana et á Montreux toutlemond etait très fatigué et anxieux de rétourner á la maison. Sauf que on a trouvé un sacré bouchon sur la route. Alors avec le chauffeur on a mis la musique et on a organisé un karaoke. J’ai aussi servi un peu de vin comme apéro et á la fin toutlemond chantait comme á Sanremo. Même le chauffeur a fait deux ou troi morceau. Le bouchon est passé et on s’est même pas avisé….ça a été trop drôle.

Voyages-tu également pendant tes vacances? Si oui, où vas-tu?

Un peu partout, je vais souvent en Sicile mais aussi en plusieurs destinations en Europe et parfois des long voyages cet année j’ai été à Cuba. Voyager c’est toujous magnifique!

Réservez mainenant votre voyage!

 

Magnifique île d’Elbe

6 jours de voyage dès Fr. 799.-

date de voyages en mai & octobre 2020

Elba_Top

Car-tours vous invite à participer à une formidable escapade sur l’île d’Elbe, véritable paradis naturel aux paysages aussi pittoresques que sauvages, aux criques idylliques et au caractère authentique que l’on ne retrouve plus guère sur la terre ferme.

Mangifique Ile d`Elbe

Suite à un voyage aller sans obstacle, nous arrivons à Piombino en plein après-midi. La journée est bien ensoleillée, la mer est calme et le grand ferry de la Toremar nous attend pour la traversée.

Le bateau n’a pas encore quitté le quai du port qu’on est déjà tous sur le pont supérieur avec nos tablettes et nos appareils photo pour capturer les premiers souvenirs de l’île dès qu’elle apparaît à l’horizon.

Là voilà, l’île d’Elbe verdoyante, ravissante, avec ses côtes de granit, sa « Macchia mediterranea » et la mer bleue qui l’entoure.

Notre hôtel, situé au centre du golfe de Portoferraio, est grande classe. On a les pieds dans l’eau, difficile de choisir entre la plage qui regarde le vieux bourg et la forteresse ou la piscine qui se colorie en teintes rouge et violet le soir.

On se réjouit encore plus quand on commence à goûter le buffet de poisson frais et le cocktail de bienvenue. La semaine promet d’être vraiment bonne et belle.

La visite de l’île commence le deuxième jour quand on a le plaisir de faire la connaissance du personnage le plus fameux qui a habité sur l’île d’Elbe : l’empereur Napoléon Bonaparte. Aimé ou détesté, une chose est certaine : Napoléon aimait la beauté. Ses deux villas, celle de campagne et celle de Portoferraio, mieux connue sous le nom de « I mulini » jouissent toutes les deux d’une position stratégique avec le meilleur panorama possible. Et que dire de leurs jardins ? Ils sont des vraies oasis de paix.

Notre guide nous fait découvrir aussi le côté privé de cet homme, ses amours malchanceuses, les soins et les attentions de sa sœur, Paolina Bonaparte Borghese dont on voit une magnifique robe, l’estime et l’accueil qu’il a reçu des gens de l’île, les fêtes qu’il faisait avec les notables de Portoferraio et pour finir son tout petit lit. Pourquoi un grabat si étroit pour un homme de cette taille ? Apparemment, il avait si peur de mourir qu’il dormait toujours assis.

La côte ouest, avec ses routes étroites et a pique sur la mer bleu, nous donne l’ opportunité de constater que on a un chauffeur magnifique. Rosemarie fait les virages les plus difficiles avec nonchalance et elle a encore le temps de distribuer de bonne chocolats au moment de la pause pour les photos. Elle nous rend toujours heureux !

Il y a vraiment beaucoup de spécialités succulentes dans la cuisine de ce coin d’Italie et tous nos sens sont ainsi régalés. Limoncino, schiaccia briaca et vins typiques de la région pour gâter notre palais. Et puis, il y a le bruit des vagues une journée de vent fort et lors d’un bref arrêt à la plage de Lacona. Les parfums du jasmin fleuri, du romarin, des oranges… sont les mêmes que l’on retrouve dans l’acqua dell’Elba (l’eau de parfum la plus chic de l’île) vendue dans un petit magasin décoré d’un carrelage bleu et vert. Et enfin le plaisir de donner du pain aux mouettes qui dansent derrière le petit bateau pendant une excursion sur la côte sud.

Les photos les plus belles sont prises à Capoliveri. Ce village animé et coloré nous étonne avec ses fenêtres sur la mer, ses cafés, ses petits magasins où le temps semble s’être arrêté il y a 50 ans, la petite église en pierre blanche et la place avec les enfants qui jouent au football.

Le dernier soir, un héron gris qui vit depuis des années dans la mer à côté de l’hôtel nous regarde curieux alors que l’on prend l’apéro. On dirait qu’il est un peu triste à cause de notre départ. Il semble nous inviter à revenir bientôt sur l’île parce qu’Elbe a encore beaucoup de choses à nous raconter.

Back To Top