skip to Main Content

Hurtigruten & aurores boréales

Récit de voyage du 24 novembre au 5 décembre 2019

recommander / partager

Récit de notre guide:

Arn-Laesser_Christiane_DSC_1578

Christiane Arn-Laesser

plusieurs informations

Comment es-tu devenue guide-accompagnatrice de voyages?

J’ai déjà travaillé dans le tourisme durant les années 80. Suite à mon mariage et la naissance d’un bébé, je me suis sédentarisée et j’ai travaillé dans un bureau. Maintenant le bébé est grand et j’ai de nouveau le temps ET LA CHANCE, d’exercer le plus beau métier du monde.

Qu`est-ce qui te plaît particulierement dans ce metier?

Le contact avec les gens ! L’organisation, les situations imprévues et parfois cocasses…
L’improvisation de dernière minute représente un challenge qui me plaît énormément. Sans les imprévus, un voyage serait un peu monotone, non ?

Qu`est-ce que tu caracterise en tant que guide?

L’optimisme et l’enthousiasme que je peux transmettre à mes passagers.

Quels sont les avantages vois- tu dans un voyage en groupe?

Beaucoup d’avantages : Les gens voyagent l’esprit libre : tout est organisé, ils sont encadrés. Ils peuvent profiter des paysages durant le trajet plutôt que de se concentrer sur la conduite de leur propre voiture. Ils ne perdent pas de temps à chercher leur chemin, à acheter des billets, etc ET, généralement, il règne une bonne ambiance dans le groupe. Beaucoup de personnes se font de nouveaux amis durant ces voyages.

Qu`est-ce qui te plait le mieux dans tes tâches chez car-tours?

Beaucoup d’autonomie sans toutefois nous sentir isolés ou délaissés! Même à l’autre bout du monde, nous savons que nous pouvons compter sur le support de Car-Tours, 24h/24h en cas de problème. Nous disposons de toutes les informations nécessaires et utiles et les voyages sont très bien organisés. Et…. Nous pouvons proposer les destinations que nous souhaitons accompagner. Nos choix sont très souvent respectés.

Qui est ton héro dans le domaine des voyages?

Jacques-Yves Cousteau

Un evenement comique lors d`un voyage en groupe?

Récemment, en rentrant de Prague, après une pause-café, le bus est reparti. Soudain, il y a eu des cris d’hystérie, des passagères ont grimpé sur leurs sièges et une dame s’est enfermée dans les toilettes. Une attaque terroriste ? NON : une petite souris de 5 cm a embarqué à bord du car durant la pause-café. Le chauffeur s’est finalement arrêté sur un parking et nous avons débarqué la passagère clandestine.

Quel etait le plus beau compliment que tu as recu de la part d`un client?

Lors d’un voyage à Dresde, un groupe de clients m’a demandé à quelle heure je comptais me réveiller le lendemain matin. Et, le lendemain matin, 10 minutes après le réveil, le room-service a frappé à ma porte pour m’apporter le breakfast (complet) avec un petit mot de la part de ces clients : « reposez-vous encore un petit moment, vous le méritez »

Quelle a été ta plus belle experience avec Car-Tours?

Le soleil de minuit au Cap Nord, sans le moindre nuage

Quelle est ta dévise?

Rester chez soi c’est exister, voyager c’est vivre !

Quelle citation en rapport avec les voyages t`inspire?

« Un jour, vous serez plus déçu par ces choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors larguez les amarres. Mettez les voiles et sortez du port sécurisant. Explorez ! Rêvez ! Découvrez ! » (Mark Twain)

LES FOUS EN CROISIERE

Sommes-nous des fous ? Quelle mouche nous a piqués pour décider de partir dans le grand Nord en cette période hivernale ?
Quoi qu’il en soit, le 24 novembre 42 personnes décollent de l’aéroport de Genève, direction Bergen (la 2ème ville de Norvège). Nous y atterrissons à 16.30 heures et le décor est planté d’emblée : il fait déjà nuit noire. Mais cette obscurité est égayée par les nombreuses décorations lumineuses. Le pittoresque quartier de Bryggen ressemble à une image de conte de fée avec ses petites maisons en bois, toutes décorées et illuminées. Après un petit tour guidé à travers la ville nous arrivons au port où nous attend celui qui nous hébergera durant 11 nuits : le NORDNORGE, l’un des bateaux de la flotte Hurtigruten. Chacun prend possession de sa cabine puis nous nous rendons au Restaurant. Là, nous comprenons immédiatement ce qui nous attendra durant 12 jours : de somptueux buffets qui regorgent de délicatesses et spécialités locales : fruits de mer, coquillages, poissons (crus, marinés, cuits). Mais aussi de la viande, de la charcuterie, des pâtes ainsi que des plats végétariens et Vegan. Bref, il y en a pour tous les goûts et je ne parle même pas du vaste choix en pains, fromages et desserts. Et c’est un personnel très souriant et avenant qui nous sert les boissons. Les boissons alcoolisées en Norvège étant très onéreuses, (entre 12 et 25 CHF le VERRE de vin) nous ne les avalons pas cul-sec mais les sirotons et les savourons en douceur.
Nous larguons les amarres à 21.30 heures et c’est parti pour 12 jours de croisière durant lesquels nous longerons la côte de la Norvège, du sud au nord, jusqu’à Kirkenes (à la frontière Russe) puis du nord au sud dès le 7ème jour. Le bateau ayant une capacité maximale de 590 passagers, il est donc à taille humaine ce qui permet très rapidement à l’ensemble des passagers de faire connaissance et l’ambiance est ainsi très conviviale.
Au fil des jours, le soleil se fait de plus en plus rare…. jusqu’à devenir quasiment inexistant lorsque nous atteignons le Cap Nord. Seule une faible lueur aurorale nous « éclaire » entre 11.00 et 13.00 heures. C’est une expérience qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie : visites et excursions se font dans l’obscurité et ça, c’est simplement magique, voire féérique, surtout quand les flocons de neige tourbillonnent autour de nous.
Il n’y a cependant pas de place pour l’ennui. La sympathique et dynamique équipe de l’ « Exploration Team » organise à longueur de journées (si on peut qualifier les 2 heures de clarté de « journée ») un programme d’animation ponctuel : Conférences sur les « Us & Coutumes en Norvège », présentation des excursions, animation sur le Pont 7 dont le fameux Baptême du passage du Cercle Polaire. Ce jour-là, à 08 heures, 06 minutes et 04 secondes, nous franchissons ce parallèle (66° 33′) et c’est Njörd (le dieu de la Mer et des Vents dans la mythologie nordique) qui nous baptise à sa façon…. en nous enfilant des louchées de glaçons dans le col de nos vestes…. Gla-gla-gla(çons ?) Je vous le disais en début de cet article : nous sommes des fous ! Mais pour nous consoler et nous revigorer, nous avons droit à un Shot d’Aquavit (eau de vie typiquement scandinave). Ambiance et hilarité générale garanties 
Dans un registre plus sérieux, plus culturel ou plus sportif nous pouvons prendre part à de nombreuses excursions : visites guidées à bord d’un car (ou à pied) dans les villes-étapes, balades en traineaux tractés par un attelage de huskies, ces magnifiques chiens aux yeux bleus, pêche au crabe royal (un monstre dont les pinces peuvent atteindre jusqu’à 2 mètres d’envergure) et dont la chair est succulente. Certains fous – plus fous que les autres – ont même choisi de faire une balade à cheval sur les îles Lofoten, de nuit (si, si), et sous la neige. Pour pouvoir y participer il faut préciser notre poids (un peu délicat pour les dames, soit, mais il s’agit de trouver le canasson adéquat) Tous les écuyers sont rentrés ENCHANTES
Un moment fort fut aussi le concert de minuit dans la merveilleuse « Cathédrale Arctique » de Tromsø : trompettistes et baryton nous ont offert un moment émouvant en ce premier soir de l’Avent.
Mais l’apogée de cette croisière fut bien sûr l’apparition des AURORES BOREALES !!!
OUI, chers lecteurs qui lisez ce reportage : NOUS EN AVONS VU, BEAUCOUP, BEAUCOUP et 2 soirs de suite. Nous étions tranquillement attablés dans le restaurant quand soudain, vers 19.15 heures, la voix du capitaine résonna : « Aurores boréales à babord ! » Comme un seul corps, l’ensemble des convives a quitté les tables (tant pis pour le dessert) et s’est rué sur les ponts extérieurs, armés d’appareils photos, de trépieds (pour les plus Pro) ou de simples téléphones portables (pour les plus pressés, comme moi). La féérie a duré une bonne heure. Et ce fut rebelote le lendemain soir. Donc, les « fous » n’étaient pas aussi fous que leur entourage resté en Suisse aurait pu croire :
Nous avions un rêve et l’avons réalisé !!!
(Parmi nos passagers il y avait, entre autres, Marianne et Jean-Daniel qui effectuaient leur 3ème voyage Car-Tours en Laponie afin de pouvoir enfin voir ce phénomène atmosphérique. Désormais ils pourront partir à la conquête d’autres régions)
Notre voyage nous emmène toujours encore plus vers le Nord et nous atteignons Honningsvåg, le point de chute de nombreux voyageurs qui partent vers le Cap Nord. Un épais brouillard nous enveloppe… mais nous y allons, nous voici au bout de l’Europe. Quelle émotion !
Le 6ème jour nous arrivons au terme de notre première partie de croisière : à Kirkenes, une petite ville située à seulement 10 KM de la frontière Russe et qui compte 7’000 habitants (qui ne voient le soleil que 4 mois par an). Ce jour-là, le soleil se lève à 11.38 et se couche à 13 :12… Nous dînons donc en pleine nuit ! Si certains éprouvent le besoin de faire une bonne sieste, d’autres profitent des infrastructures du bateau pour aller suer au Sauna ou faire un peu de sport au Fitness ou encore plonger dans l’un des jacuzzis plein-air. Dans le Lounge panoramique, on joue aux cartes, on lit, on tricote, on papote…. La croisière poursuit son cours et nous entamons désormais le voyage retour (Nord > Sud).
ET LA, ça devient un peu plus…. « Rock’n Roll » !!!! (La croisière s’amuse) Njörd (le Dieu de la Mer et des Vents) semble nous en vouloir. Il nous dédie, dans l’ordre et le désordre : la bise, la pluie, les rafales de neige, le vent en bourrasques et les vagues écumantes. Au fil des heures, les passagers désertent les ponts et les salons et vont se « réfugier » dans leurs cabines. Les plus résistants continuent à flâner sur les ponts, en titubant quelque peu. Quand le bateau tangue on danse un peu le… Tango. Ceci crée des rencontres fortuites : on tombe parfois – et sans le vouloir- dans les bras d’un(e) inconnu(e) au moment où une grosse vague nous fait dévier de notre trajectoire. Amusant !?!? Toujours et encore à cause de Njörd, le Restaurant est moins fréquenté…. Certains passagers préfèrent renoncer au repas. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, ces absences permettent aux convives présents à table d’avoir une double ration de dessert (chic chic et miam-miam) Mais entre deux passages houleux, nous avons droit à des moments plus paisibles, OUF ! Et une petite surprise attend les participants du groupe Car-Tours : j’ai réussi à obtenir de la part du Capitaine l’autorisation de faire visiter la Capitainerie à mes clients.
Jour après jour, les journées rallongent, (5 heures de clarté diurne quand-même) et nous arrivons finalement à Bergen…. avec 6 heures d’avance, ce qui nous permet d’aller encore faire un tour dans le centre-ville avant de partir à l’aéroport.
ALORS ? ETIONS NOUS VRAIMENT DES FOUS ?
NON : Ce fut une expérience magnifique, groupe Ultra-sympa, Merci à vous tous, j’ai eu beaucoup de plaisir à vous accompagner. A une prochaine ? Ailleurs en Europe et toujours avec Car-Tours ?

D’ici là, bonnes fêtes de fin d’année
Christiane

Back To Top