skip to Main Content

Fascinant tour de la Grande-Bretagne

Récit de voyage du 18 juillet au 7 août 2017 | Bus no. 26

recommander / partager

Récit de notre guide:

Arn-Frank-500x300

Frank Arn

plusieurs informations

Comment es-tu devenu guide ?

J’ai eu un faible pour les voyages très tôt, probablement transmis par mes parents qui nous faisaient découvrir des choses dès qu’ils en avaient l’occasion. Ainsi, j’ai déjà travaillé dans le tourisme dans les années 80. Un mariage et la naissance de notre fille m’ont fait changer d’orientation professionnelle, mais j’ai retrouvé mes « premières amours » quelques années plus tard.

Qu’aimes-tu en particulier à propos de cette activité ?

On apprend toujours des nouvelles choses, même si on croît bien connaître un endroit ! L’indépendance me tient particulièrement à cœur et naturellement, le contact avec une clientèle et des prestataires aussi variés et enrichissants me fascine particulièrement.

Qu’est-ce qui distingue Car-Tours d’autres agences de voyages ?

Le fait d’avoir systématiquement un guide-accompagnateur de A-Z sur tous les voyages, et un rapport qualité – prix quasi imbattable !

Qu’aimes-tu au sujet de tes responsabilités en tant que guide pour Car-Tours ?

Selon les programmes, nous avons une grande autonomie dans nos décisions, et le bon déroulement d’un voyage avec des clients satisfaits repose énormément sur l’ouverture d’esprit, la bonne humeur et la parfaite collaboration de l’equipe guide – chauffeur de bus.

Quelle destination en Europe est ta préférée et pourquoi ?

J’avoue avoir un petit faible pour les destinations chaudes du sud : Espagne, Portugal, Italie et ses îles, France du Sud, Grèce, Turquie etc – car la philosophie de vie dans ces pays me correspond à 99 %.

Trois choses, qui sont essentielles à chaque voyage ?

Il y en a tant : flexibilité, une bonne dose d’humour, savoir s’adapter à chacun, une excellente organisation, savoir s’imposer, la passion pour faire partager et transmettre la beauté d’un endroit et bien sûr une résistance au stress à toute épreuve !

 

Quelle a été ta meilleure expérience avec Car-Tours ?

Il y en a beaucoup, mais la meilleure ? Quand les participants nous disent que le voyage était une parfait réussite et qu’ils reviendront avec plaisir sur un autre !

Quels autres voyages t’inspirent ?

Toutes les nouveautés dans nos programmes me tentent énormément, peu importe d’ailleurs la destination, car c’est toujours un challenge de partir avec le tout premier groupe, et puis bien-sûr aussi toutes les destinations ou endroits que je n’ai pas encore eu l’occasion de découvrir moi-même !

Réservez mainenant votre voyage!

Sud de l'Angleterre - Jardins, châteaux et trains

11 jours de voyage dès Fr. 2199.-

6 au 16 juin 2020

Suedengland-zug-Dartmouth Steam Railway

Un voyage de rêve, au cours duquel nous prenons le temps de découvrir, sous différentes perspectives et avec tous nos sens, les paysages carte postale du sud de l’Angleterre. De vieilles locomotives crachant vapeur et fumée tracent leur route au coeur de ravissants paysages, tractant des wagons panoramiques restaurés avec amour et dévouement. En chemin, nous traversons des gares où le temps semble s’être arrêté. Au programme encore, des petites villes côtières pimpantes et d’impressionnants châteaux agrémentés de jardins parmi les plus beaux du monde! Embarquez vous aussi pour cette superbe escapade dans le sud de l’Angleterre – enthousiasme garanti!

Fascinant tour de la Grande-Bretagne

03.45 heures du matin – Genève. C’est parti pour le plus long voyage actuellement dans le catalogue Car-Tours : un fabuleux circuit de 21 jours à travers l’Ecosse, l’Irlande et le sud de l’Angleterre. A fur et à mesure que les 18 participants montent dans le bus, mes craintes sont vite dissipées: tous sont motivés, positifs, souriants et en bonne forme – car 21 jours sont quand-même longs et il vaut mieux avoir une bonne entente dans le groupe pour un tel voyage !

A Pratteln, notre ami Carmelo nous attend pour les 11 premiers jours de ce périple. Nous roulons très bien et traversons la Suisse, la France, le Luxembourg, la Belgique et arrivons finalement en Hollande, ou nous montons à bord du bateau qui nous emmène à Hull en Angleterre. Pas mal : 5 pays en à peine 18 heures !Comme nous avons “gagné” une heure de sommeil à cause du changement d’heure, nous débarquons frais et reposés à Hull, ou l’été anglais nous accueille : pendant la nuit, nous avons quand-même perdu 12 dégrés… Bientôt, nous arrivons à Scottish Border. 2 pierres marquent la « frontière » entre le Royaume-Uni et l’Ecosse. Nous fêtons l’évènement dignement : Thérèse à son anniversaire et nous trinquons tous à sa santé, accompagnés par le joueur de cornemuse, qui est fidèle à son poste depuis des années ! Après un petit arrêt à Jedburg, nous arrivons à Edinburgh et enchainons avec un tour de ville guidé en compagnie de Marilyn, notre guide locale sympathique.

Le lendemain, nous admirons les 3 ponts qui traversent le Firth of Forth – magnifique ! Après un arrêt à Pitlochry – ou certains tentent leur chance pour voir remonter les saumons le cours d’eau dans l’échelle prévue pour cela – nous entrons dans le vif du sujet avec un tour guidé dans la distillerie de whisky et dégustation. On nous dit tout ce qu’il faut faire (et ne pas faire) pour apprécier un bon whisky. Une visite du Blair Castle termine cette belle journée. Après du temps libre pour découvrir Inverness, nous partons à la recherche de Nessie, le mythique monstre du Loch Ness: belle balade en bateau et visite du château Urquart. Malgré une caisse de champagne promise à celui qui m’apporte une photo de Nessie, nous faisons chou blanc, mais nous avons bien rigolé ! Un arrêt à Fort Augustus nous permet d’observer le va-et-vient des bateaux qui franchissent les 5 écluses très photogéniques. En route pour Fort Williams, le sommet du Ben Nevis – la plus haute montagne de l’Ecosse – joue à cache-cache avec nous. Ce sera peut-être pour demain ?

Découverte de la belle route entre Fort-Williams et Mallaig – avec un arrêt pour voir le fameux pont de chemins de fer rond en arches de Glennfinnan, coulisse très appréciée dans bon nombre de films. Même Harry Potter empreinte cette ligne pour se rendre à son collège de sorciers… Depuis Mallaig, une traversée en ferry nous emmène sur la superbe Isle of Skye, qui est malheureusement trop souvent laissée de côté dans les circuits. Pourtant, ses paysages sont époustouflants et tout le monde est enchanté. De retour sur terre ferme par le pont de Skye, nous avons prévu une surprise à nos hôtes : un arrêt au sublime château d’Eileen Donan. Lui aussi a servi de coulisse pour beaucoup de films, de Highlander à Braveheart, en passant par des films de James Bond et bien d’autres encore. Mais la surprise a failli tourner au vinaigre : il faut désormais s’annoncer avant et c’est seulement après des palabres sans fin que nous avons finalement le droit de débarquer. Les gens reviennent radieux de cette visite !Nous traversons le dramatique Glen Coe – la vallée des larmes – et longeons le beau Loch Lomond pour rejoindre Glasgow, ou une visite passionnante nous fait découvrir l’éternelle rivale d’Edinburgh. Certains profiteront encore de la vie nocturne, car notre hôtel est très bien situé, à 15 minutes à pied seulement du centre-ville.

 

C’est déjà le moment de quitter l’Ecosse : après un arrêt improvisé au superbe musée de Robert Burns, nous prenons le ferry à Cairnryan pour rejoindre Belfast, capitale de l’Irlande du nord. Lors d’un tour de ville avec Mairaid, nous sommes frappés par les traces toujours visibles des émeutes, qui ont marqué cette ville pendant des années de conflits, mais également par la beauté de certains quartiers, les fabuleuses peintures sur les murs et les chantiers navals ou a été construit l’un des bateaux les plus connus de l’histoire, le fameux Titanic. Aujourd’hui, un magnifique musée lui est dédié sur les quais réaménagés. Place à un spectacle naturel fascinant, probablement unique au monde : par la belle côte d’Antrim, nous rejoignons le Giants Causeway, l’attraction touristique la plus visitée de l’Irlande du nord. 40’000 colonnes basaltiques, formées il y a des millions d’années, se dressent autour d’une belle baie, qui invite à de jolies promenades. C’est comme son nom le dit : GEANT !!! Après une visite de la tombe de l’écrivain irlandais le plus connu – William B. Yeates – nous nous régalons d’un bon « Fish & Chips » à Donegal avant d’atterrir dans un hôtel très charmant à Westport. Cela nous rapproche du parc national magnifique de Connemara, ou nous visitons aussi la belle Abbey de Kylemore et son fameux jardin muré à l’anglaise et nous ne manquons pas de flâner dans la trépidante ville de Galway, capitale de ce compté.

Un nouveau « highlight » nous attend le lendemain : les Cliffs of Moher se dressent majestueusement à 200 metres au-dessus de la mer. La vue depuis ce perchoir vertical est sensationnelle et les bonnes conditions météorologiques nous permettent même d’apercevoir les îles Arans au loin. Bunratty Castle et son Folks Park nous attendent ensuite. Le château est joliment meublé et le petit village construit à l’ancienne donne un très bon aperçu de la vie rurale et de l’architecture irlandaise du 18ème et 19ème siècle. Rock of Cashel est notre dernière étape, avant d’arriver à Dublin, ou nous passons deux nuits. Après un tour de ville guidé – Oscar Wilde nous observe, vautré sur son rocher en face de la maison ou il a grandi – nous visitons Guinness, la fameuse brasserie de bière brune. Elle est vendue dans le monde entier et tous ont hâte de la gouter au bar panoramique avec vue imprenable sur la ville. L’après-midi est libre et tous profitent d’une météo assez acceptable pour explorer. Un coin à ne pas manquer : le quartier pittoresque de Temple Bar, une zone piétonne avec de nombreux pubs irlandais si typiques, ou la bière coule à flots et les musiciens irlandais émerveillent avec leur spontanéité et les improvisations géniales.

Départ de bonne heure (dur, dur pour certains…) au port de Dublin pour la traversée vers Holyhead sur l’île d’Anglesey. Nous sommes maintenant dans le Wales (Pays de Galles), l’une des 4 grandes régions du Royaume-Uni. Visite incontournable de Caernarfon avec son château impressionnant. C’est ici que le prince Charles a été couronné prince de Galles en 1969. La traversée du parc national Snowdonia nous mène à Birmingham. C’est la base idéale pour une visite de Stratford-upon-Avon, magnifique ville natale d’un monstre de la littérature : William Shakespeare. La ville est pleine de charme, avec les maisons à colombages, les canaux et les écluses. Un peu plus loin, Burton-on-the-Water mérite également un détour : des ruelles pavées et des belles maisons en pierre qui bordent un petit canal, traversé par des petits ponts « façon vénitienne ». Nous improvisons un autre stop à Gloucester, qui possède une cathédrale splendide et des jolis docks aménagés.

Bath, l’unique station thermale anglaise, nous attend pour une visite guidée. Avec ses maisons bourgeoises en pierre jaune ou presque dorée, la ville est un véritable régal pour les yeux. La prochaine surprise pour nos hôtes : stop à Wells avec sa cathédrale monumentale et une superbe allée pavée de maisons, datant toutes du 15ème siècle. Enchantement pour tous! Le Devon est dans le sud du pays et c’est en bus, train à vapeur et bateau que nous le découvrons. Le joli port de pêche de Brixham et les villes de Paington et Dartmouth sont quelques étapes de cette journée ensoleillée. Ensuite Salisbury avec sa cathédrale très connue qui abrite l’horloge la plus ancienne au monde toujours en fonction et tour sur le marché très vivant. Un peu d’histoire après avec le fameux site néolithique de Stonehenge (les pierres suspendues), qui ont été disposées en cercle – et le plus surprenant : on ne sait toujours pas vraiment comment il y a 4500 ans, de tels blocs pesant plusieures tonnes ont pu être élevés à plusieurs mètres de hauteur… mystère, mystère !

Dernière nuit sur terre anglaise, avant l’assaut final de la capitale Londres. Un tour très complet en bus et à pied nous montre l’essentiel, même si à cause du marathon dans le cadre des championnats du monde d’athlétisme, beaucoup de rues sont coupées à la circulation, rendant certaines visites impossibles. Mais la magie opère quand-même et malgré un après-midi libre, certains auraient aimé passer encore plus de temps dans cette mégalopole multiculturelle très vivante. Même un voyage de 21 jours arrive à sa fin au bout d’un moment, et nous rentrons tous avec une petite pincée au cœur. MAIS : n’avons-nous pas eu une chance extraordinaire de boucler un sacré tour d’environ 6500 kilomètres (sans compter les bateaux) à la découverte des endroits fabuleux et très diversifiés, et le tout avec une météo presque parfaite pour ces contrées ???

Chers amis voyageurs : merci à vous tous pour votre joie de vivre, vos sourires, la bonne entente et la bonne humeur tout au long de cette aventure !

Au plaisir de vous emmener bientôt pour une autre expédition !

 

Frank.

Back To Top