skip to Main Content

Luxembourg – La ville et le Grand-Duché en train et en bateau

Récit de voyage du 4 au 7 mai 2018 | Bus no. 18

recommander / partager

Récit de notre guide:

Kalmar-Jasmin-500x300

Jasmin

Réservez mainenant votre voyage!

 

Luxembourg royal – une « grande » petite ville!

4 jours de voyage dès Fr. 689.-

date de voyages du 7 au 10 août 2020

luxembourg-Luxembourgs-Altstadt

Embarquez avec car-tours.ch pour un fantastique week-end estival au Luxembourg. En ville, sur l’eau, au fil des rails ou dans les vignobles – le petit Grand Duché est promesse de belles découvertes!

Luxembourg – La ville et le Grand-Duché en train et en bateau

La météo nous annonçait des nuages avant le départ jusqu’au jeudi, des nuages après notre retour et un soleil radieux entre. Les prévisions se sont avérées justes pour notre voyage au Grand-Duché du Luxembourg. Les premiers voyageurs ont été pris en charge peu après six heures à l’aéroport de Genève-Cointrin. Les autres ont suivi à Lausanne, Yverdon, Neuchâtel et Bienne. A cause d’un accident sur l’autoroute le bus venant de Martigny ne nous a pas rejoint à Lausanne mais nous a livré ses voyageurs sur l’aire de Deitingen-Süd, où nous avions prévu le premier arrêt. A partir de là le voyage est sans incidents à travers les belles régions historiques de l’Alsace et de la Lorraine jusqu’au petit Grand-Duché du Luxembourg (2586 km2, 576’000 habitants dont 46 % d’étrangers). Nous sommes arrivés peu après 17 heures après environ 600 km de route à l’hôtel où nous attendaient un bon souper et une soirée agréable.

Un petit-déjeuner riche nous attendait au buffet pour démarrer le samedi avant de monter dans notre car pour Remich (3000 habitants), la perle de la Moselle. Une balade romantique en bateau nous a ensuite menés sur le tronçon pittoresque long de 42 km sur la Moselle qui marque la frontière entre le Luxembourg et l’Allemagne. Une excursion fantastique par un temps de rêve. Notre bateau a fait demi-tour à Schengen, un moment magique. Ce village, plutôt modeste, bénéficie depuis le 14 juin 1985 d’une renommée internationale, car c’est à bord de notre bateau de croisière MS Marie-Astrid que l’Allemagne, la France et les Etats du Benelux ont signé l’Accord de Schengen, qui constitue un pas décisif vers l’introduction de la libre circulation des biens et des personnes en Europe. De retour à Remich notre car nous a conduits à Grevenmacher, un important centre administratif et commercial sur le bord de la Moselle, à environ 25 km au nord-est de Luxembourg. Une visite guidée nous y attendait avec dégustation dans une cave à vins et mousseux dans une ambiance pleine de cachet. Le car devait nous reprendre un peu plus loin à cause de travaux sur la route d’accès, ce qui nous a permis une courte promenade sur le bord de la Moselle. Le jardin des papillons était notre prochain arrêt, à quelques centaines de mètres seulement. Une grande serre tropicale de 600 m2 constamment maintenue à 27 ° et à 70 % d’humidité abrite non seulement des papillons mais aussi une multitude de plantes exotiques et de petits oiseaux. Au retour vers notre hôtel nous avons apprécié les paysages idylliques le long de la Moselle (longue de 560 km). Un délicieux souper a clos notre soirée à l’hôtel.

Une visite guidée de la cité de Luxembourg a occupé la matinée de notre 3ème jour de voyage. Un court parcours nous a fait voir l’architecture moderne du plateau du Kirchberg. Depuis les années 1960 les institutions européennes et la majorité des banques s’y sont implantées sur 360 hectares. Avec près de 200 instituts financiers la seule ville de Luxembourg représente la plus grande concentration de banques au monde. Une promenade à pied nous a fait découvrir „le Gibraltar du Nord“, car la ville est devenue au fil des époques l’une des plus importantes places fortifiées d’Europe. La vieille ville séduit par ses petites ruelles, d’imposantes places et d’incessants panoramas. Un trajet aller-retour avec le train 1900 de Pétange, ville de 18’000 habitants à l’extrême ouest des Terres Rouges, jusqu’à Fond-de-Gras avec son Parc Minett a marqué un autre point fort de la journée. Cette ligne ferroviaire construite de 1873 à 1879 constituait un réseau industriel pour l’exploitation des mines de fer, arrêtée en 1964. Que de nostalgie ! Nous nous sommes retrouvés pleins d’admiration un siècle en arrière grâce à l’engagement de beaucoup de bénévoles qui sacrifient temps et argent pour conserver une partie importante de l’histoire du Luxembourg. Le retour en car nous a mis en appétit pour un délicieux souper dans notre hôtel de 19 étages. Les chambres offrent un panorama impressionnant sur la ville et les alentours.

Le 4ème et dernier jour était voué à notre voyage de retour. Nous avons si bien roulé que nous sommes arrivés peu après 17 heures déjà à l’aéroport de Cointrin pour dire au revoir à nos derniers hôtes. Nous avons terminé un merveilleux voyage rassasiés d’innombrables impressions.

Back To Top