skip to Main Content

Florence-Amalfi-Naples

Récit de voyage du 21 au 27 septembre 2017 | Bus no. 12

recommander / partager

Récit de notre guide:

Arn-Frank-500x300

Frank Arn

plusieurs informations

Comment es-tu devenu guide ?

J’ai eu un faible pour les voyages très tôt, probablement transmis par mes parents qui nous faisaient découvrir des choses dès qu’ils en avaient l’occasion. Ainsi, j’ai déjà travaillé dans le tourisme dans les années 80. Un mariage et la naissance de notre fille m’ont fait changer d’orientation professionnelle, mais j’ai retrouvé mes « premières amours » quelques années plus tard.

Qu’aimes-tu en particulier à propos de cette activité ?

On apprend toujours des nouvelles choses, même si on croît bien connaître un endroit ! L’indépendance me tient particulièrement à cœur et naturellement, le contact avec une clientèle et des prestataires aussi variés et enrichissants me fascine particulièrement.

Qu’est-ce qui distingue Car-Tours d’autres agences de voyages ?

Le fait d’avoir systématiquement un guide-accompagnateur de A-Z sur tous les voyages, et un rapport qualité – prix quasi imbattable !

Qu’aimes-tu au sujet de tes responsabilités en tant que guide pour Car-Tours ?

Selon les programmes, nous avons une grande autonomie dans nos décisions, et le bon déroulement d’un voyage avec des clients satisfaits repose énormément sur l’ouverture d’esprit, la bonne humeur et la parfaite collaboration de l’equipe guide – chauffeur de bus.

Quelle destination en Europe est ta préférée et pourquoi ?

J’avoue avoir un petit faible pour les destinations chaudes du sud : Espagne, Portugal, Italie et ses îles, France du Sud, Grèce, Turquie etc – car la philosophie de vie dans ces pays me correspond à 99 %.

Trois choses, qui sont essentielles à chaque voyage ?

Il y en a tant : flexibilité, une bonne dose d’humour, savoir s’adapter à chacun, une excellente organisation, savoir s’imposer, la passion pour faire partager et transmettre la beauté d’un endroit et bien sûr une résistance au stress à toute épreuve !

 

Quelle a été ta meilleure expérience avec Car-Tours ?

Il y en a beaucoup, mais la meilleure ? Quand les participants nous disent que le voyage était une parfait réussite et qu’ils reviendront avec plaisir sur un autre !

Quels autres voyages t’inspirent ?

Toutes les nouveautés dans nos programmes me tentent énormément, peu importe d’ailleurs la destination, car c’est toujours un challenge de partir avec le tout premier groupe, et puis bien-sûr aussi toutes les destinations ou endroits que je n’ai pas encore eu l’occasion de découvrir moi-même !

Réservez mainenant votre voyage!

Magnifique côte amalfitaine

8 jours de voyage dès Fr. 1399.-

date de voyages du 15 au 22 avril 2020

Fantastische Amalfiküste 800x500

La côte amalfitaine est baignée du parfum frais des citronniers et les superbes paysages composés de jardins en terrasses, de montagnes et de falaises à pic se présentent dans leurs plus belles couleurs au printemps. C’est le meilleur moment pour visiter l’île de rêve de Capri, pour découvrir l’histoire dramatique de Pompéi et pour vous promener sur les bords de l’impressionnant cratère du Vésuve. Vivez un voyage passionnant, durant lequel vous aurez bien sûr aussi l’occasion d’apprécier de succulentes spécialités culinaires italiennes.

Florence – Amalfi – Naples

Profiter encore une fois du soleil italien avant l’hiver ? En voilà une chouette idée ! Dans cette optique, nous partons ce samedi matin depuis Genève, via Montreux et Martigny, pour nous lancer dans l’aventure avec 26 personnes. Beaucoup d’entre eux n’en sont pas à leur premier voyage avec moi et l’ambiance est très vite au beau fixe. C’est toujours un plaisir de se retrouver. Dani nous emmène jusqu’au relais Saint-Bernard, ou notre chauffeur principal Sascha monte à bord. Le tunnel du Grand Saint-Bernard étant toujours fermé, nous nous lançons à l’assaut du col du Simplon à 2005 mètres. Premier arrêt : Un bistrot italien du côté de Crevoladossola, ou les participants auront une première idée de la gastronomie italienne. Poursuite de notre route via Gênes, avec un aperçu lointain de Portofino et des carrières de Carrare avec le fameux marbre blanc, et bientôt, nous arrivons relaxés à Montecatini Terme, notre base pour la première et la dernière nuit de ce voyage.

Le lendemain, la magnifique ville de Florence est au programme : Paola nous attend pour un tour guidé à travers les ruelles étroites, bordées de monuments historiques, les uns plus beaux que les autres. Le tour finit sur le fameux Ponte Vecchio et les gens ont encore du temps libre pour gouter la cuisine florentine. Nous partons – avec toutefois un petit regret, car il y a tellement de petits coins sympathiques à découvrir dans la capitale de la Toscane !!! Poursuite de notre route en direction de Rome – dont les gens aperçoivent quelques quartiers au loin – via la baie de Naples (le Vesuve joue à cache-cache dans les nuages lors de notre passage) pour arriver finalement à notre bel hôtel pour les prochaines 4 nuits, sur les hauteurs de Castellamare di Stabia. Grand soleil au rendez-vous pour une journée excitante : en compagnie de Maryse, nous nous lançons à la découverte de Pompeji, cette fameuse cité engloutie par une monstrueuse éruption du méchant Vesuve en l’an 79. Il n’y a pas eu de survivants, mais 17 siècles plus tard, on commença à mettre à jour les restes d’une ville jadis resplendissante. Le fait d’avoir été ensevelie depuis si longtemps a permis de conserver beaucoup de choses dans un état remarquable : des théâtres, des échoppes, temples, maisons de maîtres, piscines, thermes et bien plus encore. Maryse nous raconte l’histoire avec une telle passion qu’on se croirait presque 2000 ans en arrière! L’après-midi est ensuite consacré à la trépidante ville de Napoli : pour notre chauffeur Sascha, il s’agit également d’un bon test pour ses nerfs : des scooters partout et dans tous les sens (autorisés ou non) – mais Sascha reste de marbre et maitrise « sa bête » à la perfection. Temps libre pour déguster la fameuse pizza napolitaine, puis tour panoramique à la découverte des plus beaux quartiers. Et la cerise sur le gâteau : le Vesuve – l’un des volcans les plus dangereux et parmi les plus surveillés au monde – se dresse devant nous dans toute sa splendeur et la vue est parfaitement dégagée jusqu’au sommet. Et au large, nous apercevons nettement les îles de Capri et d’Ischia. Un moment de magie !!!

 

Amalfi ??? Cette côte-là, il faut l’avoir vu au moins une fois dans sa vie – et c’est pour aujourd’hui avec notre guide Octavia et Gaetano, le sympathique chauffeur de bus local, car la côte est impossible avec nos bus de 13 mètres ! Mais avant, nous faisons une petite halte en haut sur les collines de Sorrente pour admirer la fabrication artisanale de la Mozzarella, visiter la plantation de citronniers et d’olives – et bien-sûr goûter quelques produits, dont le succulent (et traître !) Limoncello. En pleine forme, nous partons à l’assaut de cette côte spectaculaire, assurément parmi les plus belles en Italie ! Les vues sont magnifiques avec des aplombs à couper le souffle (personnes sujettes au vertige : placez-vous de l’autre côté du bus) et les beaux villages et maisons accrochés à la falaise défilent devant nous. Le tout accompagné par un magnifique soleil ! Halte à Amalfi, avec visite de la belle cathédrale et temps libre pour un repas dans l’un des nombreux bistrots très sympas. Mais la journée n’est pas encore finie : sur les hauteurs, nous nous arrêtons dans le ravissant village médiéval de Ravello, avec une visite du château, dans lequel a lieu un festival de musique classique chaque année. La vue depuis la haut sur une bonne partie de la côte amalfitaine est tout simplement hallucinante !!!

Changement de décor pour notre dernière journée sur place. La pasta, vous connaissez ? Eh bien, à Gragnano – petit village nationalement et même internationalement réputé pour la bonne qualité – il n’y a pas moins de 25 fabricants de pâtes artisanales. Et nous avons hâte de voir ça de plus près avec une visite chez D’Aniello. Avec nos bonnets et gants, nous ressemblons à des martiens quand nous pénétrons à l’intérieur de l’usine, ou beaucoup de choses sont encore faites manuellement, y-compris la mise en sachets du produit fini. Beaucoup en profitent pour faire le plein d’un produit exceptionnel, que l’on ne trouve malheureusement pas en Suisse à cause de la taxe d’importation très chère, qui double le prix du paquet…

Mais en fait : si on allait goûter maintenant ce que nous avons vu sortir des machines ? Bonne idée : quelques moments plus tard, nous sommes attablés dans l’hôtel Europa, ou le patron nous sert 2 plats exquis de pâtes, bricolés avec 2 sauces de la région. Un vrai régal! L’après-midi est ensuite à la libre disposition pour tous : certains profitent du soleil toujours omniprésent pour se relaxer à la piscine (l’eau est certes déjà un peu frisquette, mais toujours « baignable »), tandis que d’autres descendent à Castellamare ou encore à Sorrente pour goûter un bon gelato italiano.

Il faut penser déjà à notre retour – mais seulement un tout petit peu ! Personne n’a vraiment envie de partir, la région est simplement trop belle. Nous coupons donc la poire en deux et reprenons la route pour Montecatini Terme. Comme nous arrivons beaucoup plus tôt que lors de notre aller, les gens ont encore quelques heures devant eux pour découvrir la ville de jour, faire des boutiques, acheter quelques souvenirs, ou simplement flâner sur l’une des terrasses pour un apéro bien-mérité – la légendaire dolce far niente façon italienne.

Après une bonne dernière nuit, nous quittons la ville. Cette fois, nous prenons la route via Milan et ne manquons pas de faire un dernier arrêt à Villaresi. Une nouvelle fois, les gens s’en donnent à cœur-joie pour ramener chez eux une multitude de produits de ce merveilleux pays : parmigiano, salame, pasta, vino, grissini, huile d’olive, sauce pesto et bien d’autres gourmandises encore…

Dites : quand vous sortez ces produits chez vous pour une petite soirée italienne, aurez-vous une pensée pour notre sympathique voyage à Amalfi? En tout cas, c’est ce que je vous souhaite de tout cœur ! Merci pour votre agréable compagnie, votre bonne humeur et au plaisir de vous retrouver bientôt pour d’autres aventures.

Frank Arn

Back To Top