skip to Main Content

Récolte des mandarines en Dalmatie

Récit de voyage du 21 au 27 octobre 2017 | Bus no. 9

recommander / partager

Récit de notre guide:

Arn-Laesser_Christiane_DSC_1578

Christiane Arn-Laesser

plusieurs informations

Comment es-tu devenue guide-accompagnatrice de voyages?

J’ai déjà travaillé dans le tourisme durant les années 80. Suite à mon mariage et la naissance d’un bébé, je me suis sédentarisée et j’ai travaillé dans un bureau. Maintenant le bébé est grand et j’ai de nouveau le temps ET LA CHANCE, d’exercer le plus beau métier du monde.

Qu`est-ce qui te plaît particulierement dans ce metier?

Le contact avec les gens ! L’organisation, les situations imprévues et parfois cocasses…
L’improvisation de dernière minute représente un challenge qui me plaît énormément. Sans les imprévus, un voyage serait un peu monotone, non ?

Qu`est-ce que tu caracterise en tant que guide?

L’optimisme et l’enthousiasme que je peux transmettre à mes passagers.

Quels sont les avantages vois- tu dans un voyage en groupe?

Beaucoup d’avantages : Les gens voyagent l’esprit libre : tout est organisé, ils sont encadrés. Ils peuvent profiter des paysages durant le trajet plutôt que de se concentrer sur la conduite de leur propre voiture. Ils ne perdent pas de temps à chercher leur chemin, à acheter des billets, etc ET, généralement, il règne une bonne ambiance dans le groupe. Beaucoup de personnes se font de nouveaux amis durant ces voyages.

Qu`est-ce qui te plait le mieux dans tes tâches chez car-tours?

Beaucoup d’autonomie sans toutefois nous sentir isolés ou délaissés! Même à l’autre bout du monde, nous savons que nous pouvons compter sur le support de Car-Tours, 24h/24h en cas de problème. Nous disposons de toutes les informations nécessaires et utiles et les voyages sont très bien organisés. Et…. Nous pouvons proposer les destinations que nous souhaitons accompagner. Nos choix sont très souvent respectés.

Qui est ton héro dans le domaine des voyages?

Jacques-Yves Cousteau

Un evenement comique lors d`un voyage en groupe?

Récemment, en rentrant de Prague, après une pause-café, le bus est reparti. Soudain, il y a eu des cris d’hystérie, des passagères ont grimpé sur leurs sièges et une dame s’est enfermée dans les toilettes. Une attaque terroriste ? NON : une petite souris de 5 cm a embarqué à bord du car durant la pause-café. Le chauffeur s’est finalement arrêté sur un parking et nous avons débarqué la passagère clandestine.

Quel etait le plus beau compliment que tu as recu de la part d`un client?

Lors d’un voyage à Dresde, un groupe de clients m’a demandé à quelle heure je comptais me réveiller le lendemain matin. Et, le lendemain matin, 10 minutes après le réveil, le room-service a frappé à ma porte pour m’apporter le breakfast (complet) avec un petit mot de la part de ces clients : « reposez-vous encore un petit moment, vous le méritez »

Quelle a été ta plus belle experience avec Car-Tours?

Le soleil de minuit au Cap Nord, sans le moindre nuage

Quelle est ta dévise?

Rester chez soi c’est exister, voyager c’est vivre !

Quelle citation en rapport avec les voyages t`inspire?

« Un jour, vous serez plus déçu par ces choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors larguez les amarres. Mettez les voiles et sortez du port sécurisant. Explorez ! Rêvez ! Découvrez ! » (Mark Twain)

Réservez mainenant votre voyage!

Fantastique Croatie

8 jours de voyage dès Fr. 1099.-

date de voyages en mai, septembre et octobre 2020

inselhüpfen-kroatien-plitvicer_gallerie

Voici un circuit signé car-tours qui va vous plaire à coup sûr! Pour de nombreuses raisons… Par exemple pour les merveilleux paysages que vous allez découvrir, entre lacs cristallins et cascades grondantes, dans les superbes parcs nationaux de Plitvice et de Krka. Les curiosités culturelles sont elles aussi au programme, avec de charmantes villes côtières comme Trogir, Split, Zadar et naturellement Dubrovnik, avec sa vieille ville d’une rare beauté.

Récolte des mandarines en Dalmatie

27 personnes ont choisi de partir une semaine à la découverte de l’une des plus belles régions d’Europe : la côte Dalmate de la Croatie. Et d’aller y cueillir des mandarines. Ces récoltes se faisant à partir de la fin octobre, le voyage débute le 21 octobre avec une première nuit-escale près de Venise. Le lendemain, c’est parti pour la Croatie. MAIS…. Il pleut ! Il y a du brouillard ! Et donc tout le monde se pose la même question : « Que sommes-nous venus faire en Croatie en cette fin d’octobre ? » (Voir la réponse à la fin de ce reportage)

En effet, le trajet sur la merveilleuse route côtière, appelée à juste titre « La Magistrale », fait quelque peu chuter le moral dans nos tongs !!!! ET POURTANT, j’entends soudain un grand cri d’admiration lorsque nous atteignons la côte : « Oh, que c’est beau ! »Les centaines d’îles au large de la côte n’ont beau être que des filigranes…. malgré ces intempéries, cette côte est juste féérique. Et l’ambiance à bord du car reste intacte : ça ne peut que s’améliorer ! Et nous avons raison de garder cet espoir et cet état d’esprit. En arrivant vers 18 heures à l’hôtel Plaža Duce (un 4-étoiles qui en mériterait 5 !), face à la mer, tous les yeux scintillent d’émerveillement : QUEL LUXE ! L’hôtel a ouvert ses portes au printemps de cette année : chambres immenses, ultra-modernes et confortables, toutes avec grande terrasse face à la mer, centre de SPA gratuit, buffet gargantuesque, personnel très avenant, bref : toute la pluie, la grisaille et le brouillard sont aussitôt oubliés. Les vacances peuvent commencer.

Et, en effet, dès le lendemain la météo est avec nous : il ne pleut plus, le soleil se hasarde progressivement mais surement, le mercure grimpe, bref : LA VIE EST BELLE ! Et nous passons 4 merveilleuses journées en compagnie de notre charmante guide locale, Željka (prononcer JELKA), très érudite, qui sait nous captiver par ses récits sur l’histoire tumultueuse de la Croatie mais qui nous parle aussi des conditions de vie contemporaine, des us et coutumes, etc, et toujours avec beaucoup de charme, un brin d’humour et un sourire sympathique. Au fil des jours, le mercure grimpe toujours et encore. Le soleil – et donc le moral – sont au beau fixe ! Et nous nous donnons à fond pour cueillir plusieurs kilos de mandarines sur une plantation dans le Delta du fleuve Neretva. 3 kilos par personne sont offertes dans notre forfait-voyage, un joli souvenir à rapporter en Suisse. Certains en cueillent même quelques kilos de plus, c’est vrai qu’elles sont bonnes.

Notre chauffeur, Thomas, doit maintenant stocker tous ces sacs d’agrumes dans la soute du car. Nous allons nous installer dans un charmant « Konoba » (une taverne typique) au bord du fleuve pour déguster un repas plus que copieux : une énorme assiette composée de « ćevapčići » (prononcer Tchévap Tchitchi – rouleaux de viande hachée bien assaisonnés) et d’autres grillades et légumes du pays. Puis un délicieux Strudel comme dessert. Le tout, arrosé par un bon vin local à-gogo et accompagné par un Trio de musiciens qui nous bercent avec de très mélodieux chants croates. L’ambiance est à son paroxysme, tout le monde est enchanté, certains chantent, d’autres dansent même! Et c’est ainsi rassasiés que nous embarquons sur une barque pour sillonner l’un des bras du delta de la Neretva, toujours accompagnés par notre trio de guitariste et accordéonistes et… par quelques paniers de mandarines ainsi qu’une bouteille de Rakija (eau de vie) offerte par le patron. Et chaque soir, c’est le même plaisir de regagner notre superbe hôtel et de nous retrouver autour du délicieux buffet. Le temps passe vite, trop vite!

Alors: que sommes-nous venus faire en Croatie en cette fin d’octobre ? Réponse : Nous sommes venus pour découvrir cette région en arrière-saison, sans les dizaines de milliers de touristes qui se bousculent dans les ruelles de Dubrovnik, de Split, de Trogir. Nous avons ainsi pu flâner en toute tranquillité dans ces villes classées au Patrimoine de l’Unesco, faire de belles photos, faire une séance de shopping, trouver beaucoup de places sur les nombreuses terrasses pour y prendre un Drink ou savourer une spécialité locale.

Bref, comme disait notre charmante guide locale (qui était fière de maîtriser un peu le langage courant français) : NOUS AVONS EU DU BOL !

Et moi, j’ai eu aussi « du bol » grâce à un groupe absolument merveilleux ! Je vous remercie pour votre bonne humeur et espère fermement vous retrouver sur un prochain voyage.

Christiane

Back To Top