skip to Main Content

Havila & les magnifiques aurores boréales

Récit de voyage du 18 au 29 novembre 2022

recommander / partager

Récit de notre guide:

Havila & les magnifiques aurores boréales 1

Daniele Degiorgi

plusieurs informations

Comment vous êtes devenue guide?

Pour motifs professionnels j’ai beaucoup voyagé et j’ai pu visiter le monde entier. Chez Car Tours et comme de guide de montagne j’aime beaucoup être avec les gens et partager mes connaissances avec les autres.

 Qu’aimez-vous à propos de cette activité en particulier?

Chaque voyage est une aventure à soi. Je fais de nouvelles connaissances dans une ambiance fantastique de relax et de vacances.

Ce qui distingue Car -Tours d’autres agences de voyage?

Le fait d’avoir un guide à bord qui peut s’occuper à 100% des clients est un atout essentiel.

Trois choses sont essentielles à chaque voyage?

Bonne humeur, ouverture d’esprit et une bonne préparation professionnelle.

Quel a été le meilleur compliment que vous avez reçu d’un invité?

Le bisou d’une dame de 89 ans qui avait beaucoup aimé notre voyage aux 5 terres.

 Quels autres voyage vous inspirent?

En tant que guide de montagne j’aime les trekkings dans des régions peu connues à contact avec la nature.

Réservez mainenant votre voyage!

 

Havila – les nouveaux bateaux postaux norvégiens!

12 jours de voyage dès Fr. 2799.-

date de voyages en janvier & mars 2023

Havila & les magnifiques aurores boréales 2

Un voyage d’hiver hors du commun! La croisière au fil du splendide littoral norvégien est considérée comme la plus belle croisière en mer du monde. 12 jours durant, nous voguons d’un temps fort à un autre – d’abord 1000 miles marins en direction du nord jusqu’à Kirkenes, puis à nouveau 1000 miles plein sud, jusqu’à Bergen. Et avec un brin de chance, vous serez aux premières loges pour admirer une aurore boréale!

Havila – les nouveaux bateaux postaux norvégiens!

Genève, 5 heures le matin, aéroport. Une longue queue s’est déjà formée devant le check-in à destination Paris. Une bonne demie heure après notre guide nous accueille au gate. Yeux assonés, regards perdus, cœurs en trépidation. Le vol sera tranquille, courte attente à Paris et nous voilà à Bergen, la grande ville du Nord de la Norvège pour une fois ensoleillée pour mieux nous accueillir.

Ici notre aventure commence, il est 12 heures, le midi a une lumière étrange avec des longues ombres, nous sommes au nord, le soleil va rester tout bas à l’horizon. Thomas, notre guide local, nous conduit en bus à travers de cette ville merveilleuse. Des quartiers sont restés intacts pendant des siècles, des maisons en bois qui ont survécu aux ravages des multiples incendies qui ont signé cette ville dans le passé. Autres quartiers sont très modernes, marqués d’une architecture typiquement nordique.

A 4 heures nous arrivons au terminal du Hurtigruten, check-in et nous voilà dans notre bateau, ce sera notre maison pour les prochaines 12 jours. Havila Capella fait part d’une flotte de 11 bateaux postaux qui font une croisière au fil du littoral norvégien. Ce voyage s’inscrit comme le plus beau voyage en mer que l’on puisse faire. 12 jours de navigation durant, nous allons parcourir plus de 2000 miles nautiques ou 4600 Km dans des paysages toujours changeants, avec escale dans 34 ports dont 22 au nord du cercle polaire arctique. Outre l’animation proposée à bord, de passionnantes excursions sont possibles depuis la plupart des ports. Construit en Turquie en 2020, ce navire de 124 mètres de long et 22 mètres de large atteint une vitesse de 16 nœuds et est aménagé avec goût et modernité. Il offre 179 cabines de passagers et de la place pour 9 véhicules.

Nous sommes tous fatigués, après le repas toute de suite au lit. Seulement une petite heure d’après, déjà l’alarme qui sonne. Nous sommes avertis d’une aurore boréale. Juste un pantalon et un pull dessus du pyjama et nous voilà sur le pont. Un brouillard blanc et à peine lumineux dans devant nos yeux. C’est ça l’aurore ? Je prends une photo sur mode nuit et le résultat est époustouflant, la photo me montre une aurore exceptionnelle avec une couleur vert intense.

Le matin encore beau temps, l’aube tard à arriver, c’est 8 heures et il commence à peine à faire jour. Nous côtions des falaises, petites iles, traversons le Hjeltefjord, plus loin voilà de très hautes montagnes. De très courts arrêts sont prévus à Florö, Mälöy et Torvik. Voilà Alesund, elle vit le jour dans sa configuration actuelle à la suite d’un grand incendie en 1904, qui ravagea plus de 800 maisons en bois. Sa reconstruction dans un style d’architecture Art Nouveau constitua une grande première pour l’Europe du Nord, dans la mesure où la ville fut presque entièrement reconstruite en pierre. Dans la nuit nous nous sommes arrêtés à Kristiansund et rejoint Trondheim le matin pour un arrêt de 3 heures. La ville se trouve à l’embouchure du fleuve Nidelv, dans le Trondheimsfjord, un des plus longs du pays avec ses 130 km. Fondée en 997 comme capitale, l’ancienne Nidaros était la résidence du roi Viking Olav Tryggvason. La grande cathédrale est signe de la puissance du roi et de sa fois dans le christianisme, Il fut nommé saint après sa mort. Nous prenons un vieux tram (il a juste mon âge 😊) qui nous conduit sur une colline hors de la ville. Un petit lac gelé, ici au début du siècle on sciait la glace en hiver et on la cumulait en gros tas couverts par de la sciure pour la protéger du soleil et la vendre en été aux pécheurs en ville. Dans l’après midi nous passons le grand phare rouge de Kjeungskjaer. L‘équipage nous invite pour l’occasion sur le pont à un petit casse-croute à base de moules. Le coucher du soleil déjà à 3 heures est fantastique.

Le matin se présente intense, déjà à 7.47 nous passons le cercle polaire, une petite ile avec un monument en forme de globe en acier marque le point exact. Une petite manifestation pour l’occasion est proposée par l’équipage, c’est tradition d’introduire des glaçons sous les vêtements dans le collet des passagers avant de faire santé avec un verre d’aquavit. Court arrêt et photo obligatoire du port de Örnes, l’un des plus beaux ports de Norvège dans une baie entourée de hautes montagnes. Et puis les puissants sommets des Börvas indiquent le chemin pour Bodö, terminus du réseau ferroviaire norvégien. Bodö est la deuxième plus grande ville du nord de la Norvège, bâtie au cœur d’un magnifique paysage côtier entre fjords et sommets enneigés. Au milieu du 19e siècle, l’apparition en grande quantité de bancs de cabillaud d’hiver favorisa l’essor économique de la pêche. Aujourd’hui, Bodö est une importante base de l’armée norvégienne. Pendant la traversée du Vestfjord, on aperçoit déjà la crête dentelée du « mur des Lofoten » haut de mille mètres. Nombre de ces montagnes figurent parmi les plus anciennes du monde. Malheureusement nous arrivons dans la nuit, pas de vue sur les formations rocheuses bizarres, plages de sable blanc, prairies verdoyantes et pittoresques villages de pêcheurs. A Stamsund nous prenons un bus et partons pour un diner typique Viking dans une maison reconstruite sur des fouilles d’une grande agglomération datant autour de l’année 900. Harald le chef des excursions il nous l’a vivement conseillée. Nous allons rejoindre le bateau seulement à Svolvaer, la capitale de l’archipel des Lofoten. Arrivés à la grande maison, elle abritait jadis les hommes comme les animaux, un groupe de 5 acteurs habillés en viking nous accueille et nous entretiens dans la cérémonie du June, la fête typique de mi- hiver. Nous serons ôtes du roi Olaf et son épouse.

Après une courte escale à Harstad, sur la plus grande île de Norvège, Hinnöya, le bateau emprunte ensuite le Vägsfjord et l’estuaire du Malangen, en route pour Finnsnes, puis Tromsö souvent décrite comme la « porte de l’océan Arctique. Aucun autre port au monde n’a lancé autant d’expéditions polaires – plus de 300, à l’instar de celles de Fridtjof Nansen (1861-1930) et de Roald Amundsen (1872-1928). Nous partons visiter la cathédrale de glace au-delà du pont Tromsø, un artefact de plus d’un kilomètre de long qui rejoint les deux cotes du fjord.

Le voyage se poursuit par l’île d’Ingöya. Sur un îlot au large se trouve Fruholmen Fyr, le phare le plus septentrional de Norvège. En suivant la côte au relief accidenté, nous atteignons l’île de Mageröya, sur laquelle se trouve la falaise du Cap Nord. Après la traversée du détroit de Mageröysund, qui sépare l’île de la terre ferme, le bateau arrive à Honningsväg. L’excursion plus attendue, le point le plus septentrional de l’Europe continentale. La falaise marquant l’extrémité septentrionale du Cap Nord, qui s’élève majestueusement à 307 m de haut au-dessus de l’océan Arctique, attire chaque année des centaines de milliers de touristes du monde entier. Nous avons une chance inouïe, depuis qu’on est parti nous avons eu que du beau temps, tous les soirs des aurores boréales magnifiques et aujourd’hui la visite au cap nord avec un ciel sans nuages.

Nous poursuivons le voyage vers l’est en direction de Berleväg. Après un très court arrêt, le bateau repart pour Kirkenes, le point de retour du voyage. La ville portuaire occupe un promontoire sur les rives du Varangerfjord. La frontière russe n’est qu’à un saut de puce. Grâce à la pêche, activité très rentable, et à son commerce avec la Russie, Kirkenes est aujourd’hui une ville en plein essor. En raison de sa position stratégique sur le front arctique, le port fut âprement disputé pendant la Seconde Guerre mondiale. Des excursions nous apportent à faire un voyage en traineau de chien, à l’hôtel de glace et à la pèche des King Crabs, des crabes énormes de plus d’un kilo avec une cher excellente.  Ici les températures sont beaucoup plus rigides, nous sont passés dans la mère de Barens, le courant du golf qui protège les cotes norvégiennes ici n’ont plus d’influence, nous sommes dans l’arctique.

Le bateau repart en direction du sud, bref arrêt à Vardö, puis à Bätsfjord et Berleväg durant la nuit. Escale rapide à Hammerfest, où l’on fit la première mesure exacte du globe terrestre, en 1854. Nouvelle étape qui nous permet d’admirer de nombreuses îles au large, ainsi que le Lossefjell, à 1’100 m d’altitude, avec les restes du glacier Nordmannsjökelen, l’Altafjord et le glacier bleuté Öksfjordjökelen. Par l’Ullsfjord, nous arrivons vers 23h45 à Tromsö, c’est vendredi soir, nous sortons avec un petit groupe pour une balade en ville. L’ambiance de la ville illuminé et décorée pour noël, la chaleur les pubs pleins de jeunes dans cette ville universitaire, le gout des bières locales parfumées aux baies, nous nous enfonçons dans la culture norvégienne.

La croisière se poursuit au cœur d’un magnifique décor, à l’occasion de la traversée des archipels des Vesteralen et des Lofoten. Durant la nuit, notre bateau fait escale à Bodö. Particularité située à une trentaine de kilomètres au sud-est de la ville : le Saltstraumen, le plus puissant courant de marée au monde. Toutes les six heures, 400 millions de mètres cubes d’eau s’engouffrent dans un étroit passage de trois km de long et 150 m de large entre le Saltenfjord et le Skjerstadfjord. Les tourbillons qui en résultent, les maelströms, atteignent 10m de diamètre et 5m de profondeur.

Arrivée à Trondheim en début de matinée. Nous sortons pour une balade, c’est tôt, les magasins sont encore tous fermés. L’Express Côtier navigue maintenant parallèlement à la célèbre route de l’Atlantique (Atlanterhavsvegen), qui relie depuis 1989 l’île d’Averöya au continent. Ce tronçon d’env. 8 km est jalonné de ponts spectaculaires. Au fil d’un parcours aux paysages désolés ponctués de fjords, nous arrivons à Molde, la « ville des roses ». A l’abri dans l’estuaire du Romstalsfjord, elle bénéficie de conditions climatiques favorables et sa richesse végétale est remarquable.

Notre voyage est à la fin, nous arrivons à Bergen, destination finale. Débarquement, avion, arrivée à Genève en tarde soirée. Ces douze jours nous ont liés en un groupe homogène, avec un peu de tristesse nous partons enfin chacun pour son compte avec les images inoubliables dans les yeux et les fortes émotions enfermées dans nos cœurs.

Quelle vérité, on nous l’avait bien dit : ce voyage s’inscrit comme le plus beau voyage en mer que l’on puisse faire.

Quelques autres offres populaires

La Dolce Vita & Co.

offre spéciale 3 | Voyage de 6 jours
16. - 21. avril 2023 | 8. - 13. octobre 2023

Starts From

CHF699
Infos & réservation

Les Dolomites sud-tyroliennes

offre spéciale 183 | Voyage de 6 jours
28. mai - 2. juin 2023 | 10. - 15. octobre 2023

Starts From

CHF969
Infos & réservation

Le Douro - la magie du Portugal

offre spéciale 235 | Voyage de 8 jours
29. juin - 6. juillet 2023

Starts From

CHF2099
Infos & réservation
Back To Top
Protection des données
Nous, le Holiday Partner AG (Registered business address: Switzerland), souhaitons traiter des informations personnelles avec des services externes. Cela n'est pas nécessaire pour l'utilisation du site web, mais nous permet d'interagir encore plus étroitement avec eux. Si vous le souhaitez, veuillez faire un choix :
Protection des données
Country flag FR
Nous, le Holiday Partner AG (Registered business address: Switzerland), souhaitons traiter des informations personnelles avec des services externes. Cela n'est pas nécessaire pour l'utilisation du site web, mais nous permet d'interagir encore plus étroitement avec eux. Si vous le souhaitez, veuillez faire un choix :