skip to Main Content

Été indien dans les Fjords Norvégien

Récit de voyage du 10 au 18 octobre 2018 | Bus no. 25

recommander / partager

Récit de notre guide:

Robert-Tissot-Carmen

Carmen Robert-Tissot

Été indien dans les Fjords Norvégien

Je me réjouis toujours de partir en voyage, tout spécialement quand c’est en direction des pays scandinaves. Cette fois c’est la partie sud de la Norvège avec des paysages à couper le souffle.

Le premier jour, en allant chercher nos passagers, j’ai un grand plaisir de reconnaitre beaucoup de visages. Des personnes qui ont déjà fait d’autres voyages avec moi. Nous sommes un petit groupe, et les contacts se font très vite. Notre conducteur Leonel nous mène à Hannover sans que nous nous rendions compte des kilomètres parcourus.

Le lendemain, sur notre route en direction de Kiel, nous pouvons admirer toutes les étapes de renouvellement de l’autoroute. C’est une autre façon de rénover qu’en Suisse et pour cela très intéressant. Arrivés au port de Kiel, notre magnifique ferry de Color Line avec le nom MS Magic nous attend. En rentrant, nous avons l’impression de tomber dans un autre monde. Ce magnifique bateau ressemble une ville avec divers restaurants, boutiques, discothèque, pub, casino, sans oublier bien sur de l’animation le soir. Il y a aussi un endroit SPA avec piscine intérieure ; les jacuzzis à l’extérieur ne sont pas utilisés. La traversée se fait avec la mer paisible et les températures extérieures agréables.

Le prochain matin nous arrivons à Oslo après un copieux petit-déjeuner sur notre hôtel flottant. Nous reprenons notre car pour la suite de notre aventure. Nous laissons la capitale derrière nous pour traverser des villages de plus en plus petits et des forêts mixtes, résineux et feuillus, de plus en plus amples. Même si le ciel est couvert nous sommes gâtés par le contraste entre le vert foncé des résineux et les couleurs vifs des feuilles automnales. Un des arrêts sert à visiter une église en bois debout. Ces églises typiquement norvégiennes qui sont les plus complexes des édifices en bois jamais érigés en Scandinavie. L’originalité de cette construction fait que ces bâtiments résistent vaillamment depuis 800 ans. Construits au temps des Vikings, ils sont sombres, ornés de clochers pointus et de pignons à pente raide surmontés de têtes de dragons, symboles de leur puissance. De nouveau en route, jusque là nous avons vu des nombreux lacs mais pas de Fjords. En fait c’est le Sognefjord le premier que nous allons admirer. Avec ses 205 km de longueur le plus long des fjords norvégiens. Nous prenons un ferry pour sa traversée et poursuivons en longeant un des ces multiples bras pour rejoindre notre hôtel familial où nous sommes accueillis chaleureusement.

Le prochain jour c’est notre journée train. Pour arriver à la station de Flam nous traversons le Laerdalstunnelen, le tunnel routier plus long du monde, avec une longueur de 24.5 km. Ce voyage sous terre est assez particulier. On y traverse trois « cavernes » artificielles éclairées d’une lumière bleue. Nous allons voir ce tunnel deux fois, car un policier nous arrête au milieu et nous fais faire demi-tour, car nous avons loupé de faire un control qui était signalé avant l’entrée du tunnel, mais nous n’avions pas vu. Ok, le control se passe bien et nous repassons le tunnel, cette fois jusqu’à la fin. Nous arrivons à temps pour prendre le petit train de Flam qui nous conduit 866 m plus haut dans les montagnes. Admiration des vues sur le Aurlandfjord, les prairies et les cascades. Le train fait un arrêt pour photographier une des cascades impressionnantes. Elle porte tellement d’eau que nous prenons la douche pour faire la photo. Après le train, reprise du car et retour par un autre chemin. Nous allons nous arrêter encore une fois pour la visite d’une église en bois débout à côté d’un hêtre pourpre imposant.

Le lendemain la visite d’un glacier et une cascade sont sur notre programme. C’est une journée de pluie, alors je propose la visite du musée de Glaciers norvégiens, situé sur notre route. Presque tout le monde est d’accord et nous ne seront pas déçus ! Le musée expose de façon didactique et ludique, à l’aide d’une présentation audiovisuelle et d’un film projeté sur un écran semi-circulaire, la formation et évolution des glaciers et fjords. Nous sommes fascinés. Plus tard, nous allons visiter le glacier Boyabreen, un des bras du plus grand glacier norvégien qui s’appelle Jostedalsbreen. Le panorama est incroyable, le glacier, les montagnes rocheuses, un petit lac et autour partout des cascades d’eau. Le prochain point fort étant la cascade Huldrefossen avec une chute libre de 90 m, nous pouvons seulement la voir de loin. Le chemin et le champ d’accès sont inondés. Ça nous n’empêche pas de prendre des belles images. Sur notre chemin en direction de Floro nous voyons différents fjords entourés de montagnes où nous pouvons nous imaginer les glaciers vus dans le film. La ville de Floro est située sur une péninsule qui s’avance dans la mer du Nord. Notre hôtel au bord de la mer est tout proche du port où nous allons prendre le fameux ferry de Hurtigruten le lendemain.

Notre magnifique bateau s’appelle MS Kong Harald, un des 11 navires qui assurent la liaison Bergen – Kirkenes avec des escales dans 34 ports. Nous profitons d’une escale jusqu’à Bergen. Le soleil se montre de nouveau. Ainsi nous pouvons admirer les nombreuses îles avec ses petites maisons en bois, les élevages du saumon et des troupeaux de moutons sur la côte.

Arrivés à Bergen, notre guide locale Claudia nous attend pour nous montrer cette belle ville. Après la visite guidée nous profitons de la découvrir nous-mêmes et sont heureux que notre hôtel se trouve dans le centre. Le lendemain nous nous promenons encore un peu plus loin, certains prennent le funiculaire sur le mont Floyen pour avoir une meilleure vue sur la ville et les environs. A midi, je profite de manger une soupe de poisson au marché de poissons. Elle est délicieuse.

Début après-midi nous partons de Bergen avec le ferry MS Bergenfjord de la société Fjord Line. Il est un peu plus petit que le premier ferry que nous avons pris pour arriver en Norvège, néanmoins il dispose de tout pour bénéficier d’un agréable passage en direction du Danemark. La mer est calme et nous reprenons notre car une fois arrivés en Danemark. Au début le brouillard nous empêche de voir quelque chose. Le soleil se montre après quelque temps, ce qui nous laisse admirer un paysage presque plat composé de champs et de parcs avec des chevaux avec ses fermes entre-deux. Le plus nous nous rapprochons de l’Allemagne le plus le trafic augmente. Nous étions gâtés car en Norvège et Danemark les routes étaient dégagées. Puisque notre dernier hôtel se trouve dans la Lüneburger Heide, nous nous réjouissons de traverser encore des magnifiques forêts, des champs et des parcs avec des chevaux. Quel changement après tous les moutons que nous avons vus en Norvège.

Le dernier jour c’est le retour en Suisse. Plus nous descendons le plus il fait chaud. Malgré le grand trafic nous avançons très bien. Arrivés en Suisse c’est le moment de dire adieu à un groupe très sympathique, plein d’humour et toujours là un pour l’autre. Leonel et moi avons beaucoup apprécié ce voyage avec ces participants attachants et nous leur souhaitons beaucoup de bonheur. Merci et au revoir.

Les souvenirs que nous emportons d’un pays où les montagnes et la mer forment une nature magnifique, également très rude ainsi que des habitants avec une grande gentillesse resteront gravés dans nos cœurs.

Votre guide

Carmen Robert-Tissot

Back To Top