skip to Main Content

Magique Laponie en hiver

Récit de voyage du 14 au 18 janvier 2019

recommander / partager

Récit de notre guide:

Arn-Laesser_Christiane_DSC_1578

Christiane Arn-Laesser

plusieurs informations

Comment es-tu devenue guide-accompagnatrice de voyages?

J’ai déjà travaillé dans le tourisme durant les années 80. Suite à mon mariage et la naissance d’un bébé, je me suis sédentarisée et j’ai travaillé dans un bureau. Maintenant le bébé est grand et j’ai de nouveau le temps ET LA CHANCE, d’exercer le plus beau métier du monde.

Qu`est-ce qui te plaît particulierement dans ce metier?

Le contact avec les gens ! L’organisation, les situations imprévues et parfois cocasses…
L’improvisation de dernière minute représente un challenge qui me plaît énormément. Sans les imprévus, un voyage serait un peu monotone, non ?

Qu`est-ce que tu caracterise en tant que guide?

L’optimisme et l’enthousiasme que je peux transmettre à mes passagers.

Quels sont les avantages vois- tu dans un voyage en groupe?

Beaucoup d’avantages : Les gens voyagent l’esprit libre : tout est organisé, ils sont encadrés. Ils peuvent profiter des paysages durant le trajet plutôt que de se concentrer sur la conduite de leur propre voiture. Ils ne perdent pas de temps à chercher leur chemin, à acheter des billets, etc ET, généralement, il règne une bonne ambiance dans le groupe. Beaucoup de personnes se font de nouveaux amis durant ces voyages.

Qu`est-ce qui te plait le mieux dans tes tâches chez car-tours?

Beaucoup d’autonomie sans toutefois nous sentir isolés ou délaissés! Même à l’autre bout du monde, nous savons que nous pouvons compter sur le support de Car-Tours, 24h/24h en cas de problème. Nous disposons de toutes les informations nécessaires et utiles et les voyages sont très bien organisés. Et…. Nous pouvons proposer les destinations que nous souhaitons accompagner. Nos choix sont très souvent respectés.

Qui est ton héro dans le domaine des voyages?

Jacques-Yves Cousteau

Un evenement comique lors d`un voyage en groupe?

Récemment, en rentrant de Prague, après une pause-café, le bus est reparti. Soudain, il y a eu des cris d’hystérie, des passagères ont grimpé sur leurs sièges et une dame s’est enfermée dans les toilettes. Une attaque terroriste ? NON : une petite souris de 5 cm a embarqué à bord du car durant la pause-café. Le chauffeur s’est finalement arrêté sur un parking et nous avons débarqué la passagère clandestine.

Quel etait le plus beau compliment que tu as recu de la part d`un client?

Lors d’un voyage à Dresde, un groupe de clients m’a demandé à quelle heure je comptais me réveiller le lendemain matin. Et, le lendemain matin, 10 minutes après le réveil, le room-service a frappé à ma porte pour m’apporter le breakfast (complet) avec un petit mot de la part de ces clients : « reposez-vous encore un petit moment, vous le méritez »

Quelle a été ta plus belle experience avec Car-Tours?

Le soleil de minuit au Cap Nord, sans le moindre nuage

Quelle est ta dévise?

Rester chez soi c’est exister, voyager c’est vivre !

Quelle citation en rapport avec les voyages t`inspire?

« Un jour, vous serez plus déçu par ces choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors larguez les amarres. Mettez les voiles et sortez du port sécurisant. Explorez ! Rêvez ! Découvrez ! » (Mark Twain)

Réservez mainenant votre voyage!

Magique, la Laponie en hiver

Voyage de 5 jours
à partir de seulement CHF 1999 .—

Dates de voyage:
6. - 10. janvier 2020
27. - 31. janvier 2020

Lappland_Top

Voyage exclusif - avec tour guidé à la chasse aux aurores boréales & safari huskies!

Sentir la caresses du vent froid sur son visage, écouter le crissement de la neige sous ses pas, s’immerger dans les sublimes paysages glacés de la Laponie finlandaise – voici un fantastique voyage d’hiver qui mérite bien son nom, à vivre avec tous ses sens et à travers diverses activités. Imprégnez-vous du calme ambiant et sentez comment le silence donne presque vie aux histoires et aux mythes Sami. Et qui sait, peut-être que le renard polaire enflammera même une aurore boréale pour vous.

Magique Laponie en hiver

Ce 14 janvier nous sommes 25 personnes à décoller de l’aéroport de Genève, sur le vol Finnair. Cap sur Kittilä. C’est où, Kittilä ? En Finlande, pardi ! à 200 km au nord du cercle polaire et à 400 km au sud du Cap Nord.

La Finlande compte environ 75 stations de ski, chiffre plutôt élevé pour un pays qui n’a pas de montagnes. On y trouve cependant de nombreuses collines qui sont recouvertes de neige près de 200 jours par an. Les conditions d’enneigement des stations de ski finlandaises sont idéales tout au long de l’hiver, étant entendu que la saison des sports d’hiver débute dès octobre pour se terminer en mai.

Quant à l’ambiance qui règne dans les stations finlandaises, elle est bien plus reposante que celle des stations surpeuplées d’Europe occidentale. Ainsi, on ne passe pas des heures à faire la queue aux remontées mécaniques et on ne risque pas de se faire doubler par des “kamikazes des pistes” !

Les plus importantes se trouvent en Laponie, et la plus prisée est Levi, qui culmine à 700 mètres (si, si) et est dotée de pistes allant jusqu’à trois kilomètres de long. Et c’est justement là que nous allons, à Levi (le Zermatt ou Verbier, version laponne)

A notre atterrissage nous sommes accueillis par une certaine « douceur climatique » : seulement -10° et un ballet de fins flocons qui scintillent tels de petits diamants. La magie opère aussitôt.

Nous prenons possession de nos chambres à l’hôtel Sirkantähti, dont chacune est équipée d’une cabine de sauna privée. Après un premier bon souper et une bonne nuit nous nous réveillons aux alentours de 8 heures, c’est-à-dire en « pleine nuit » ! Eh oui, durant les 6 mois d’hiver, le soleil n’apparaît que quelques petites heures dans cette région polaire. Et quand je dis « soleil », c’est un euphémisme : la nuit s’estompe vers 10 heures pour faire place à une faible lueur aurorale, laquelle s’estompe à son tour vers 14 heures. Mais alors, me direz-vous, comment peut-on skier dans cette obscurité ? Eh bien figurez-vous que TOUTES les pistes sont éclairées ! Ici on peut skier de 09.00 à 20.00 heures.

Mais nous ne sommes pas venus pour skier. D’autres activités palpitantes nous attendent. Bien emmitouflés dans d’épaisses combinaisons-thermo prêtées par l’agence locale, nous partons pour une virée en moto-neige à travers les forêts, sur les lacs gelés, dans un décor sorti tout droit d’un conte de Noël. Il fait -13° mais c’est un froid sec. Au milieu du parcours, une petite pause est prévue avec un jus de baies chaud (version lapone de notre vin chaud mais sans alcool). Revigorés, nous poursuivons notre balade et rentrons, fiers d’avoir pu conduire ces engins comme des champions.

L’après-midi est à notre disposition (sieste, sauna, pour les plus casaniers ; shopping ou balade dans le village pour ceux qui veulent encore fouler la neige). Nous soupons de bonne heure car ce soir nous attend un autre temps fort de ce voyage : le célèbre « Snow-village » (l’hôtel de glace) qui est entièrement construit en glace et en neige par de grands artistes. Plusieurs centaines de tonnes de glace et de neige ainsi que des mois de travail sont nécessaires. Tout est en glace : la table et les chaises de la salle à manger, le bar et ses tabourets, les verres et même les…. lits !

Un travail de titan pour une oeuvre éphémère, car au printemps tout ce chef d’oeuvre va fondre et un autre hôtel sera reconstruit à l’automne suivant au même emplacement.

Nous nous promenons aux alentours de cet édifice avec l’espoir de voir des aurores boréales. Hélas, ce ne sera pas pour ce soir. Mais nous avons encore plusieurs nuits pour les observer.

Le lendemain, la journée est à notre disposition pour vaquer selon nos goûts : certaines dames s’offrent un bon massage ou une séance de SPA, d’autres vont faire un tour de traîneau tiré par des rennes, certains se rendent au sommet du Mont Levi (531 mètres) à

pieds ou en télécabine…. Même si aujourd’hui le mercure atteint les -14° et que le soleil ne montre pas le bout de son nez, tout le monde est en forme à 18heures pour aller déguster le festin de renne dans un Kota (version finlandaise du Tipi indien). C’est autour d’un feu de bois que nous sont proposées 5 spécialités laponnes à base de renne et de saumon. Un vrai régal dans une ambiance chaleureuse.

Après cette conviviale soirée dans ce cadre rustique, tout le monde ne va pas se coucher. Les plus téméraires enfilent leur combinaison, bonnet, cache-nez, moufles, chaussettes en laine, bottes et partent vers la forêt ou le lac gelé pour voir le passage d’éventuelles aurores boréales ! Il faut beaucoup de patience, il fait froid, très froid, et nous rentrons bredouille

Il faut quand-même aller dormir quelques heures, car demain matin une autre aventure nous attend : la ferme des huskies, ces magnifiques chiens aux yeux bleus.

Nous quittons l’hôtel à 8 heures, c’est-à-dire en pleine nuit et nous nous répartissons en couples pour la balade en traineaux tirés par un attelage de 6 chiens : il y a le passager (confortablement installé) et le Musher (le conducteur) qui devra gérer cette meute de toutous dynamiques, très dynamiques. Cette expérience (très physique pour les Mushers) restera gravée à jamais dans nos mémoires et dans nos coeurs. C’était un moment de grande émotion et certains en avaient les larmes aux yeux. Le parcours à travers ces paysages féériques au lever de l’aube ont ajouté encore plus d’émotion.

Comblés de bonheur, nous regagnons notre hôtel. Il est midi, il neige encore et toujours et il fait -15°. Nous profitons de ce dernier après-midi pour faire quelques achats de souvenirs, ou pour aller explorer d’autres endroits ou faire une balade en raquettes.

Le temps a passé vite, très vite, trop vite. Demain nous nous envolerons pour la Suisse. Alors la dernière soirée est très conviviale, nous nous attardons un peu au restaurant et certains courageux persistent : ils retournent dans la nuit noire à la chasse aux aurores boréales. Mais toujours rien ! Un bon prétexte pour revenir un jour dans cette magnifique région. Et si le soleil n’apparaît que rarement dans le ciel il est cependant permanent dans les yeux et les coeurs de ce chaleureux et souriant peuple finlandais à qui nous disons « Kiitos » (MERCI)

En guise d’adieu, le soleil est venu nous faire un clin d’oeil sur la route vers l’aéroport et c’est sous -17° que nous décollons.

Merci aux sympathiques participants pour les moments conviviaux passés avec vous

Christiane

Back To Top