skip to Main Content

L’Ecosse, ses merveilles naturelles et ses fascinants trains à vapeur

Récit de voyage du 7 au 16 juillet 2018 | Bus no. 26

recommander / partager

Récit de notre guide:

Snaterse-Janny-DSC_2194

Janny Snaterse

plusieurs informations

Comment es-tu devenue guide?

Toute petite déjà, je partais en vacances avec mes parents à l’étranger et ils m’ont donné le goût de bouger et de savoir plus. J’écoutais (en secret) la radio jusqu’au tard le soir, des émissions dans des autres langues qui m’ont donné l’envie de les apprendre et de les comprendre.

Quelles qualités faut-il avoir pour devenir guide professionnel ?

Le plaisir chaque fois de pouvoir partir avec les gens, de voir qu’ils sont contents et heureux et qu’ils s’amusent.

En tant que guide, quelles sont tes destinations préférées?

Je les aime tous mais j’ai dans mon cœur une grande place pour l’Italie car j’ai y travaillé longtemps. Mais quand je suis en Ecosse, ma passion se focalise de suite sur ces paysages sauvages.

Réservez mainenant votre voyage!

Ecosse - romantisme ferroviare & paysage de rêve

9 jours de voyage dès Fr. 2199.-

Schottland Zug TOP

Découvrez, au fil des rails, les plus belles lignes ferroviaires d’Ecosse, parmi lesquelles figure, bien sûr, celle du légendaire train à vapeur Jacobite Steam Train. Admirez les paysages carte postale de l’Ecosse sous différentes perspectives, même là où nulle route ne mène. Châteaux romantiques, lacs empreints de mystère, sommets majestueux, paysages grandioses – l’Ecosse est une merveilleuse terre de contrastes et chaque journée de ce voyage surpasse la précédente en beauté – Au bout du compte, notre aventure écossaise s’annonce juste parfaite! En voiture s’il vous plaît!

L’Ecosse, ses merveilles naturelles et ses fascinants trains à vapeur

L’Écosse (en anglais et en scot : Scotland ; en gaélique écossais : Alba) est l’une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. La beauté de ses paysages, la diversité de ses villes, la gentillesse de ses habitants, feront vite oublier le temps maussade qui peut parfois régner. La couleur empourpre vite les joues de ceux qui parcourent ses grands espaces à la rencontre de monuments issus d’une forte tradition et de l’esprit indépendant des Ecossais. Et le symbole national de l’Écosse, le chardon à fleur violette sur les panneaux aux bords des routes, nous indique les sites à découvrir.

Sur la route en direction de l’Ecosse, on s’arrête à York pour visiter l’impressionnant musée ferroviaire, le plus grand du monde. C’est un « must » absolu. York, qui fut la capitale d’un royaume viking au 9e s. sous le nom de Jórvík, est considérée comme la plus belle ville médiévale du nord de l’Angleterre. A Gretna Green, premier village en Ecosse, nous nous arrêtons pour une courte pause avant de continuer pour notre hôtel (près de Glasgow) qui se trouve au bord d’un magnifique terrain de golf avec un belle forêt tout autour.

Lundi, après avoir chanté à l’occasion de l’anniversaire de Litoriana, nous découvrons une Écosse dans toute sa modernité, l’ingéniosité technique et artistique en visitant des monuments insolites.

D’abord l’unique Falkirk, ascenseur rotatif à bateaux du monde Wheel. Ce bijou de technologie connecte les canaux Forth, Clyde et l’Union Canal. L’excursion en bateau, que nous entreprenons, nous fait observer le mécanisme ; impressionnant !

Plus tard, nous admirons les Kelpies, une structure contemporaine renommée. Il s’agit de la sculpture de chevaux, la plus haute du monde (30 m). A Stirling, petite ville chargée d’une grande histoire, nous faisons halte pour manger.

La promenade en bateau sur le Loch (lac) Katrine, dans le Parc National des Trossachs et du Loch Lomond, est un rêve : ciel bleu, du soleil et un paysage unique ! Cette ambiance festive nous invite à déguster un whisky local sur notre bateau à vapeur qui porte le nom de « Sir Walter Scott », le fameux poète, écrivain et historien écossais.

Regina, notre guide locale, nous montre et explique si bien sa ville natale de Glasgow qu’on a envie d’y rester. Elle nous quitte au musée des transports, Le Riverside Museum. Nous continuons la route en longeant les ravissantes rives de Loch (lac) Lomond avant de tomber sous le charme de la beauté sauvage de Glen Gloe (vallée des larmes). L’hôtel à Fort William est typiquement britannique et se trouve au centre, en face de la gare. Cela est commode pour prendre le Jacobite Steam Train qui emprunte le viaduc spectaculaire que l’on voit dans le film de Harry Potter. Au terminus à Mallaig, le ferry pour l’ile de Skye, nommée aussi « l’ile des brumes », nous attend. La splendeur de ses paysages nous fascine et impressionne. Par la route principale A87, nous arrivons au charmant et coloré chef-lieu Portree pour une visite. Nous quittons Skye, reliée au continent par « le pont de Skye » depuis 1995, pour « Eilean Donan Castle », le château le plus romantique d’Ecosse. Sa position est spectaculaire et a servi de décor à de nombreux films. Ainsi, nous prenons des photos.

Le «fameux» Ben Nevis, point culminant des îles Britanniques avec 1344 mètres d’altitude, est caché par les brumes quand nous sommes de passage. Est–ce pour cette raison que « Nessie » ne se montre pas quand nous sommes au « Urquart Castle » pour faire une magnifique promenade sur le Loch Ness ? Le funiculaire de Cairngorn, près d’Aviemore, station de ski, avec un écartement large de 2000 m., fut choisi car il offre une grande résistance au vent. Le climat est rude à 1150 m. d’altitude en hiver (également en été). A Aviemore, nous prenons le Strathspey Railway, pour Broomhille, où notre bus Zerzuben nous attend pour nous raccompagner à notre sympathique hôtel in Grantown On Spey qui se trouve « sur le chemin du whisky du malt ». Nous allons visiter une distillerie de whisky dans le charmant village de Pitlochry Sláinte ! (Cheers / Prost). Le « dram » (petit verre) – une mesure de whisky – a été bien apprécié. A bord du Bo’ness & Kinnell Railway, nous regardons le beau paysage défiler et le musée de chemins de fer écossais, à Bo’ness, nous raconte son histoire. A Edimbourg, la capitale de l’Ecosse, nous avons du temps libre pour faire une première connaissance au centre-ville, « Le Royal Mile », dominé par le château d’Edimbourg. Les tribunes pour le « Tattoo » sont déjà érigées sur l’esplanade ; ce festival aura lieu du 03 au 25.08.18. Nous y allons également !

Notre dernière nuit en « Scotland », nous la passons dans un magnifique hôtel près d’Edinburgh. Andrew, notre guide local, est fier de montrer sa ville natale et capitale de l’Ecosse. Et le dimanche matin, il y a peu de trafic ! Puis nous descendons tranquillement par la belle région « The Borders » vers Newcastle pour prendre notre ferry en fin d’après-midi. Cette région a longtemps constitué une zone tampon entre l’Ecosse et Angleterre. Les Romains ont conçu ici le mur d’Hadrien pour les séparer des Pictes d’Ecosse, de part en part, sur 177km. A bord du ferry, un magnifique souper, sous forme de buffet, nous procure un grand plaisir. On profite encore, après le repas, de ce beau temps sur le pont pour observer la mer calme et pour se remémorer notre magnifique voyage, plein d’activités, visites et paysages uniques avant de trouver notre cabine pour la nuit.

A nouveau sur le continent, sur le chemin de retour en Suisse, Roland fête son anniversaire et nous offre un apéritif. J’aimerais exprimer un grand merci aux participants d’être venus. Le groupe était « top ». Accourez, vous aussi, lecteurs et lectrices, qui ne connaissez pas encore ce beau pays !! Ce tour en vaut la peine ! Et surtout, une grande pensée est adressée à Dominique, notre excellent chauffeur, qui a fait des miracles sur les petites routes d’Ecosse – en plus à gauche !

Au plaisir,

Janny

Back To Top