skip to Main Content

Le sud de l’Angleterre – l’étoffe des rêves

Les Cornouailles sont connues pour leurs châteaux, leur littoral, leurs villages de pêcheurs – et pour être le théâtre de romans passionnants. Les randonneurs peuvent apprécier ce comté du sud de l’Angleterre avec tours leurs sens. Ce n’est pas und coïncidence si cette région s’appelle la rivieracornouaillaise.

La dame affiche un sourire quelque peu malicieux, lorsque je me renseigne au pub sur Rosamunde Pilcher. «Est-ce la serveuse qui est récemment partie à la retraite? Ce nom ne me dit rien, car je n’habite ici que depuis l’année dernière.» Bon nombre d’autochtones ne connaissent pas ce nom. Et pourtant, c’est bien la romancière décédée en février 2019 à l’âge de 94 ans qui a contribué à l’immense popularité des Cornouailles et a fait monter en flèche le nombre de visiteurs. On comprend aisément pourquoi l’action de la plupart des romans de Rosamunde Pilcher se déroule dans cette région, car les jardins subtropicaux, les falaises abruptes, les sites marécageux magiques ainsi que les splendides châteaux sont le cadre idéal de magnifiques histoires – et d’inoubliables vacances.

Un univers sentimental centré sur les joies et les déboires, les chagrins d’amour et les passions de la noblesse: le visiteur des Cornouailles songe immanquablement à la grande dame de la romance lorsqu’il flâne le long des côtes sauvages, parcourt les villages de pêcheurs pittoresques, fait la chasse aux antiquités ou admire d’un air ébloui manoirs et châteaux. La région attire aujourd’hui chaque année quelque six millions de touristes, et plus de dix pour cent de la population tirent leur revenu du tourisme. Un ménage sur trois compte une personne qui travaille dans la gastronomie ou l’hôtellerie. Le tourisme est hautement apprécié car l’industrie minière, autrefois florissante, a disparu, et le secteur de la pêche est exsangue. Dans le nord du pays, on voit ici et là d’anciennes cheminées de mines de zinc se dresser majestueusement, tels des monuments, vers le ciel.

 

Bière tiède et vin jeune

C’est pourquoi la région des Cornouailles, jadis l’une des plus prospères du Royaume-Uni, se réinvente. Les abondantes subventions ont été investies de manière ciblée dans les énergies renouvelables, la construction de yachts, les plantations de thé et l’agriculture durable. C’est précisément l’absence de toute industrie qui fait le charme touristique particulier de ce comté. Le paysage n’est pas défiguré par des zones industrielles hideuses et des immeubles de rapport. Au lieu de cela, les visiteurs sont séduits par une idylle de carte postale et une nature intacte d’une rare beauté. Plus on découvre les Cornouailles – à pied, à vélo ou en voiture –, plus on succombe aux charmes de ce comté. Le climat agréablement doux est dû au Gulf Stream, qui fait fleurir même des plantes exotiques dans les jardins et les parcs exotiques. La brise salée de la mer apporte une fraîcheur bienvenue et stimule l’appétit. Les pubs et les auberges proposent le plus souvent des plats rustiques mais savoureux, ce qui dément les vieux clichés dépassés sur la cuisine anglaise médiocre. La bière tiède accompagne à merveille les repas, et on est frappé par la gamme sans cesse croissante de vins anglais, qui doivent leur existence uniquement au réchauffement climatique. Cependant, malgré les progrès culinaires et viticoles, la principale attraction des Cornouailles est et reste la nature. Formations rocheuses bizarres, dunes de sable, falaises déchiquetées, terrains fortement accidentés, immenses forêts, mer bleu turquoise qui, par moments de forte tempête, apparaît noir foncé: quel joyau imposant. Les visiteurs du delta vaseux du fleuve Hayle se réjouissent par exemple de voir d‘innombrables espèces aviaires dans un habitat intact. Sa nature préservée est le plus grand atout des Cornouailles; c’est une région pour se ressourcer pleinement.

Des ingrédients uniques

On comprend pourquoi Rosamunde Pilcher a situé ses romances dans ce superbe cadre naturel. Rien d’étonnant à ce que les châteaux et manoirs y aient poussé comme des champignons et que l’aristocratie ait choisi les Cornouailles depuis des siècles pour se mettre en scène, fascinée par sa propre grandeur et oscillant entre amour et haine, héros et méchants. C’est l’étoffe dont sont faits les rêves et Rosamunde Pilcher excelle dans l’art de mélanger les ingrédients mystérieux et les senteurs sensuelles qui font des Cornouailles un lieu unique en son genre. La meilleure façon de découvrir cet univers de rêve réel est à pied ou à vélo. Aussi ne faut-il pas s’étonner de tomber quelque part sur une équipe de tournage, car la communauté toujours plus nombreuse des fans de Pilcher est avide de nouvelles productions romantiques.

Back To Top