skip to Main Content

Le grand circuit en Sardaigne

Récit de voyage du 20 au 27 septembre 2018 | Bus no. 6

recommander / partager

Récit de notre guide:

Van-de-Meerssche-Katja-500x300

Katja van de Meerssche

plusieurs informations

Comment vous êtes devenue guide?

J’ai toujours aimé le contact avec les gens, les voyages, les nouvelles découvertes et rencontres.

A 16 ans j’avais fait mon apprentissage de commerce chez Zerzuben Touristik SA. Déjà à l’époque, en tant qu’apprentie, j’avais beaucoup de plaisir à accompagner des groupes lors de voyages en Italie et en Autriche. Ensuite j’ai travaillé quelques années dans des domaines différents, j’ai consacré du temps à ma famille, mais l’envie de retrouver ce milieu ne m’a jamais quittée.

Qu’aimez-vous à propos de cette activité en particulier?

J’aime le métier de guide car à travers cette activité je peux vivre toutes les valeurs humaines qui me sont chères. L’ouverture d’esprit, le respect, le partage, l’écoute mais aussi la curiosité, l’amour de l’apprentissage, l’authenticité, l’optimisme et l’humour.

Le travail de guide est très varié, parfois il faut savoir improviser et prendre des décisions rapidement. Et ce qu’il me plait particulièrement, c’est un métier dans lequel on peut travailler avec beaucoup de liberté.

J’apprécie également le travail en équipe avec les chauffeurs, les guides locaux et mes collègues guides.

Qu’aimez-vous au sujet de vos responsabilités en tant que guide pour Car-tours ?

J’aime avoir la responsabilité d’un groupe car pour moi, c’est comme m’occuper de ma propre famille. On ne veut que le meilleur pour chaque personne et on prend soin de chacun. On veut que tout se passe bien et on s’investit. Les gens comptent sur vous. S’il y a un problème on s’en occupe, on prend des décisions, on apporte des solutions.

Trois choses sont essentielles à chaque voyage?

La préparation du voyage, la bonne humeur et un chauffeur efficace!

Quel a été le meilleur compliment que vous avez reçu d’un invité?

Ce n’était peut-être pas le meilleur compliment, mais en tout cas celui qui m’a fait le plus sourire. Lors d’un voyage dans le Trentino, un monsieur qui m’a dit : « Votre seul défaut c’est que vous êtes trop belle et trop grande ! »

Quelle a été votre meilleure expérience avec Car-tours Voyage?

En tant que guide, j’ai la chance de vivre des moments intenses pendant chaque voyage et je ne peux parler de meilleure expérience. Chaque voyage est différent et même si on fait deux fois le même voyage, dans les mêmes conditions, chaque fois on vit des moments uniques. Les rencontres humaines sont très riches, on s’attache vite aux gens, on vit beaucoup d’émotions lors des spectacles et présentations, sans parler des magnifiques paysages que nous avons la chance de découvrir en voyageant à travers l’Europe. Chaque voyage est une super expérience!

Réservez mainenant votre voyage!

 

Grand circuit en Sardaigne

8 jours de voyage dès Fr. 1199.-

date de voyages en Avril, Mai, Septembre et Octobre 2020

Sardinien_Top

Avec ses criques bleu turquoise, ses plages de sable fin, ses routes panoramiques à couper le souffle et ses trésors culturels hérités d’un passé mouvementé, la Sardaigne est un véritable paradis. car-tours.ch a parcouru l‘île de long en large pour vous concocter un circuit truffé de belles prestations, qui vous fera découvrir les charmes de l’île.

Le grand circuit en Sardaigne

La Sardaigne, une île de toute beauté, chargée d’histoire et de traditions, qui s’est présentée à nous sous toutes ses facettes. Elle nous a montrée des paysages aussi variés que riches. Des magnifiques côtes, sauvages, comme nous les avons découvertes dès notre arrivée sur l’île entre Porto Torres et Santa Teresa di Gallura, ainsi que des côtes urbanisées comme la Costa Smeralda avec ses hôtels et yachts de luxe.

Nous avons eu l’occasion de visiter le site archéologique de Tharros, cité antique fondée par les Phéniciens au VIII ème siècle av. J.-C., ainsi qu’une des merveilles géologiques les plus précieuses du bassin de la Méditerranée, la Grotta di Nettuno (grotte de Neptune). Nous avons découvert le Santu Antine, un des plus impressionnants nuraghis de l’île, par sa taille et son architecture. Les nuraghis (des tours liées à un élément central, en forme de cône tronqué, dont la structure est constituée de pierres de grandes dimensions) qu’on peut trouver uniquement en Sardaigne. Les premières de ces forteresses étaient construites dès le II ème millénaire av. J.-C.

Nous avons pu admirer des merveilles naturelles telles que La Roccia dell’Elefante (roche de l’éléphant) qui fascine les habitants depuis des millénaires et les roches rouges (Rocce Rosse) à Arbatax, de grands blocs de granit rose-orangé sculptés par l’eau et le vent.

Notre voyage nous a fait traverser de superbes paysages, des forêts avec des magnifiques chênes, des caroubiers, des peupliers et nous avons empreinté les routes étroites et sinueuses du massif du Gennargentu. Nous avons pu admirer des sommets verdoyants et la Gola di Gorropu, un des plus profonds canyons d’Europe.

Grâce à des visites guidées nous avons pu mieux connaitre des villes comme Cagliari, paradis des flamants roses, des hérons pourprés et d’autres oiseaux. Alghero, une des plus belles cités sardes. Nous nous sommes aventurés dans l’arrière pays et nous avons découvert des villages reculés dans la région de Nuoro et Orgosolo, village connu pour sa tradition de peintures murales. Des villages ruraux où le temps semble t-il s’est arrêté.

Nous avons eu l’opportunité de partager un repas avec des bergers en goûtant des spécialités locales (pain, charcuterie, fromage, viande, vin) et en se rendant compte de l’importance des traditions folklores des Sardes. Nous avons écouté et observé les chants polyphoniques et danses des bergers comme ils les pratiquent depuis des millénaires.

Nous nous sommes régalés avec la cuisine sarde. Des produits du terroir, de la ferme d’une incroyable fraicheur, sans parler du poisson et des fruits de mer. Nous avons pu déguster la Malvoisie de Bosa, le vin blanc Vermentino de la Gallura, le Cannanau et la liqueur de myrte, sans oublier l’eau de vie « nationale » filu e’ ferru.

Nos sacs de voyages se sont remplis avec des souvenirs en liège, des articles de vannerie, du pecorino et des bijoux en corail rouge. De quoi ravir tout le monde.

Nous avons entendu les différents dialectes de la langue sarde en voyageant pendant 8 jours à travers les différentes régions de l’île. Le gallurais dans le Nord, le logudorais et le nuorais-barbagien dans le Nord-Ouest/Est, le campidanais dans le Sud…et à ne pas oublier le dialect d’Alghero, très proche du catalan actuel. Nous nous sommes amusés d’apprendre que les gens du Nord ne comprenaient pas forcement les gens du Sud, mais quand on parle avec les mains et le cœur, on se comprend toujours.

Chacun des participants de ce voyage a découvert sa Sardaigne. Mais une chose est sûre. Nous sommes tous tombés sous son charme !

Nos six voyageurs Fribourgeois, amis de longues dates, Max et Marguerite, père et fille, Roger qui nous a fait un magnifique discours de remerciement et d’adieu sur le retour dans le car, Elisabeth et Odette, deux sœurs accompagnées par leurs maris, Tanja et Denise qui voyageaient seules, Livianna qui se promenait toujours avec sa tablette (et que je remercie d’ailleurs pour toutes ses belles photos qu’elle a eu la gentillesse de partager avec moi), Hugo qui écrivait et dessinait ses impressions dans son journal personnel.

Un groupe varié et humain… comme la Sardaigne. Chacun a profité de ces belles expériences vécues ensemble à sa manière, mais toujours dans l’échange et la bonne humeur. Un groupe très sympathique de 45 personnes que j’espère revoir tôt ou tard !

Et un grand merci aussi à notre chauffeur Rolf pour son professionnalisme et sa gentillesse.

Katja Van de Meerssche

Back To Top