skip to Main Content

La Croatie, d’une île à l’autre

Récit de voyage du 15 au 21 avril 2019 | Bus no. 9

recommander / partager

Récit de notre guide:

Arn-Frank-500x300

Frank Arn

plusieurs informations

Comment es-tu devenu guide ?

J’ai eu un faible pour les voyages très tôt, probablement transmis par mes parents qui nous faisaient découvrir des choses dès qu’ils en avaient l’occasion. Ainsi, j’ai déjà travaillé dans le tourisme dans les années 80. Un mariage et la naissance de notre fille m’ont fait changer d’orientation professionnelle, mais j’ai retrouvé mes « premières amours » quelques années plus tard.

Qu’aimes-tu en particulier à propos de cette activité ?

On apprend toujours des nouvelles choses, même si on croît bien connaître un endroit ! L’indépendance me tient particulièrement à cœur et naturellement, le contact avec une clientèle et des prestataires aussi variés et enrichissants me fascine particulièrement.

Qu’est-ce qui distingue Car-Tours d’autres agences de voyages ?

Le fait d’avoir systématiquement un guide-accompagnateur de A-Z sur tous les voyages, et un rapport qualité – prix quasi imbattable !

Qu’aimes-tu au sujet de tes responsabilités en tant que guide pour Car-Tours ?

Selon les programmes, nous avons une grande autonomie dans nos décisions, et le bon déroulement d’un voyage avec des clients satisfaits repose énormément sur l’ouverture d’esprit, la bonne humeur et la parfaite collaboration de l’equipe guide – chauffeur de bus.

Quelle destination en Europe est ta préférée et pourquoi ?

J’avoue avoir un petit faible pour les destinations chaudes du sud : Espagne, Portugal, Italie et ses îles, France du Sud, Grèce, Turquie etc – car la philosophie de vie dans ces pays me correspond à 99 %.

Trois choses, qui sont essentielles à chaque voyage ?

Il y en a tant : flexibilité, une bonne dose d’humour, savoir s’adapter à chacun, une excellente organisation, savoir s’imposer, la passion pour faire partager et transmettre la beauté d’un endroit et bien sûr une résistance au stress à toute épreuve !

 

Quelle a été ta meilleure expérience avec Car-Tours ?

Il y en a beaucoup, mais la meilleure ? Quand les participants nous disent que le voyage était une parfait réussite et qu’ils reviendront avec plaisir sur un autre !

Quels autres voyages t’inspirent ?

Toutes les nouveautés dans nos programmes me tentent énormément, peu importe d’ailleurs la destination, car c’est toujours un challenge de partir avec le tout premier groupe, et puis bien-sûr aussi toutes les destinations ou endroits que je n’ai pas encore eu l’occasion de découvrir moi-même !

Réservez mainenant votre voyage!

La Croatie, d’une île à l’autre

7 jours de voyage dès Fr. 799.-

date du voyage:
19. – 24. avril 2020
9. – 14. octobre 2020

Vrbnik 800x500

Rejoignez-nous pour un magnifique circuit d’île en île, le long de la côte Adriatique croate. Des sommets dénudés de Krk à la végétation subtropicale de Losinj ou de la beauté sauvage de Cres au paradis de l’olive qu‘est Pag. Quant à Rab, c’est un pur joyau, promesse de belles plages de sable fin, de superbes maisons patriciennes et de clochers romans. Cerise sur le gâteau, nous visitons aussi le féerique parc national des lacs de Plitvice!

La Croatie, d’une île à l’autre

Voici un voyage des plus intéressants, dans un pays aux 1185 îles, il y a tant de choses à découvrir ! Notre bus est quasi plein – pas moins de 46 personnes se sont inscrites pour participer à ce qui est une première chez Car-Tours. Un peu de bonne heure mais avec bonheur et de bonne humeur, nous nous lançons. Bientôt, nous avons traversé le col du Simplon et filons vers Milan, ou nous faisons un stop pour un repas de midi dans un restauroute. C’est là également que nous rejoint Jürg, qui conduira notre « monstre bleu » pendant ce périple. Un groupe de participants – avec lequel j’ai déjà eu le plaisir de faire un circuit en Sardaigne l’année dernière – se charge rapidement de mettre les autres à l’aise et bientôt, tout le monde parle avec tout le monde. Bref : l’ambiance est au beau fixe dès le premier jour !

Quelques heures plus tard, c’est la frontière slovène qui nous attend. On ne sait jamais combien de temps le passage prendra, mais tout se passe à merveille et nous admirons les quelques 30 kilomètres de paysages slovènes verdoyants pour arriver finalement en Croatie. Un peu plus loin, arrêt rapide pour « charger » Smilja, la guide locale qui sera des nôtres pour nous faire profiter à fond de toutes les facettes de ce magnifique pays. Nous la repérons de loin, avec sa GROOOSSSE valise jaune fluo… En deux heures de route vers l’île de Krk, elle met tout le monde dans sa poche et raconte déjà plein de choses intéressantes sur sa patrie. Nous prenons nos quartiers dans l’hôtel Valamar Koralj, situé à seulement 15 minutes à pied de la ville de Krk. Repas du soir et dodo bien-mérité, car la journée a était longue.

Découverte de l’île de Krk et ses environs pour aujourd’hui : tout d’abord un bref trajet en bateau de la baie de Punat jusqu’à l’île de cloître Kosljun avec un musée ethnographique et numismatique, poursuite pour Vrbnik avec dégustation de vins et jambon locaux (miam !) et visite du village pittoresque avec sa ruelle la « plus étroite du monde ». Avec ses 43 centimètres, ça passe tout juste après le repas… Nous faisons halte à la ville de Krk, ou il nous reste suffisamment de temps pour goûter une bonne glace ou siroter un verre sur l’une des terrasses, déjà très agréablement ensoleillées en ce début de printemps.

Un soleil radieux également pour cette nouvelle journée. Quelques minutes de trajets en bus suffisent pour embarquer sur un ferry à…, qui nous emmène à l’île voisine, Cres. Elle est radicalement différente de Krk : les deux ont quasi la même superficie (420 et 421 kilomètres carrés respectivement, ce qui en fait les deux îles les plus grandes de la république), mais 20000 habitants pour Krk et seulement 3000 pour Crès. Crès est aussi beaucoup plus aride, sauvage et montagneux, et les paysages sont spectaculaires. Une balade dans la « ville » principale avec son joli port de pêche nous montre la seule commune digne de ce nom sur l’île. L’endroit est très mignon et donnerait envie de prendre un café sur une terrasse, mais nous avons encore d’autres projets : via un pont basculant, nous arrivons sur l’île de Losnj, que nous parcourons dans toute sa longueur pour un arrêt visite et repas dans le très sympathique Mali Losni.

Pendant cette nouvelle journée, nous avons l’occasion de faire une incursion dans une région autre que celle de Kvarner. Après environ 3 heures de route en passant par Karlovac – ou on brasse l’une des bières les plus réputées de la Croatie – nous sommes aux portes du fameux parc naturel de Plitvice, Cet endroit féerique est sous tutelle de l’Unesco et c’est un highlight et un must absolu pour tout visiteur de la Croatie qui se respecte. Une balade sur la corniche du canion nous offre des vues sensationnelles sur une partie des 16 lacs et ses nombreuses cascades, dont la plus haute fait tout de même 72 mètres ! Le climat particulier et une température atmosphérique très spécifique créent cette couleur magnifique de l’eau, qui varie entre bleu-lagon et émeraude. Un régal pour les yeux et pour tous les photographes !

Un trajet agréable et en partie le long de la côte escarpée avec des belles vues nous ramène dans la région de Kvarner, mais cette fois-ci un peu plus vers le sud et le port de Misnjak. Un quart d’heure de traversée – et nous voici sur l’île de Rab. Ah bon ? C’est habité par ici ??? Nous ne voyons à priori que des cailloux, pas le moindre arbre en vue… Mais il s’agit là d’une particularité de nombreuses îles croates : très souvent, les côtes nords sont complètement dénudées en raison du Bura, le vent qui peut souffler à plus de 150 kms/h. Mais la magie opère dès que l’on arrive du côté opposé : la végétation y pousse à tout-va et le contraste est vraiment saisissant !

Installation dans notre très bel hôtel directement au bord de la mer et face à la vieille ville de Rab avec ses 4 clochers – une vue de carte postale !

La cinquième journée de notre aventure nous réserve une belle surprise. Après une balade agréable au tour du port, nous rejoignons Eros. Ah ouiii, Eros !!!

Mais…. c’est un bateau, et son équipage nous propose une mini-croisière, toujours sous un soleil radieux et sur une mer d’huile. Du côté de la terre ferme, nous entrons dans un espèce de « fjord croate » aux couleurs émeraudes. Nous apercevons même l’épave d’un bateau à travers l’eau claire, qui fait un contraste spectaculaire avec les rochers ocres des parois et le ciel bleu-profond. Après un bon moment de navigation, nous accostons sur l’île de Pag, dans la petite bourgade de Lun. Balade à pied pour flâner à travers un jardin planté d’oliviers centenaires, puis retour vers le bord de mer, ou le seul bistro du coin fait un chiffre d’affaire du tonnerre avec notre groupe ; tout le monde s’y arrête pour un petit café, un verre de vin ou une bière bien fraîche. Vive les vacances !

Nous rejoignons Eros (toujours lui…) et pendant notre absence, l’équipage nous a concocté un petit repas typique ; les fameux chevap-chichi avec une salade et un verre de vin local. Bon appétit !

De retour à Rab, nous avons le temps de découvrir une partie de la vieille ville ou encore pour ceux qui le veulent, se reposer à l’hôtel, car la journée n’est pas terminée. Nous sommes attendus dans un Konoba (restaurant ou guinguette croate). Dans notre cas, c’est le Konoba Rab, une petite maison très cosy sur deux étages qui a tout juste assez de places pour notre groupe. Un bon repas nous y est servi et l’établissement se débrouille même pour trouver de la place et caser un chœur de 8 bonhommes, qui nous présentent des chants traditionnels croates. Une ambiance des plus chaleureuses et ils réussissent même à nous vendre quelques cd’s. Quelle belle journée !!!

Smilja nous propose de la suivre (toujours à pied) pour une balade qui nous montre les trésors cachés de la vieille ville de Rab : un jardin secret avec la statue du fondateur de la république de San Marino (il est originaire de l’île de Rab), des petites places dominées par des églises, les remparts au sud de la ville avec belle vue sur la mer turquoise et des petites ruelles romantiques et tranquilles. De retour sur le port, le reste de la journée est entièrement dédié au dolce farniente, apéro, shopping, bistrot-terrasse, randonnée, baignade (mais il faut encore un peu de courage en ce début de saison) ou pour toute autre idée farfelue qui vous passe par la tête pour profiter de ce bel endroit. Quant à Jürg, il sort sa bicyclette électrique pour faire un tour, et il appelle ça pompeusement « faire du sport »

Le réveil est un peu « brutal » et matinal, mais après un bon petit-déjeuner, nous sommes d’attaque pour les 950 kilomètres qui nous attendent. Dans le soleil matinal, nous roulons le long de la belle côte sur une route sinueuse en direction de Rijeka.

A notre dernier arrêt en Croatie – et avec un petit pincement au cœur – nous faisons nos bisous d’adieu à Smilja, qui a été avec nous pendant tout le voyage et qui a très largement contribué à faire de ce périple une expérience inoubliable. Merci Smilja, tu as été un vrai rayon de soleil pour nous tous ! Et bien sûr un grand merci également à toi Jürg pour ta conduite parfaite, ton humour délicieux à deux balles et ta gentillesse tout au long de notre aventure.

Et bien-entendu : un GRAND merci à vous tous pour votre sympathie, vos fous-rires, votre bonne humeur et pour tous les moments agréables que nous avons pu partager ensemble – vous avez été un groupe formidable !!!

Au plaisir de vous revoir très bientôt pour une autre aventure !

Message très direct à Car-Tours : je me porte 100% volontaire pour refaire ce beau voyage!

Avis également aux intéressés : ne tardez pas trop pour réserver vos places, il n’y en a peut-être pas pour tout le monde…

Frank

Back To Top