skip to Main Content

Grèce antique & Cyclades

Récit de voyage du 20 avril au 3 mai 2019 | Bus no. 8

recommander / partager

Récit de notre guide:

Christiane Arn-Laesser

plusieurs informations

Comment es-tu devenue guide-accompagnatrice de voyages?

J’ai déjà travaillé dans le tourisme durant les années 80. Suite à mon mariage et la naissance d’un bébé, je me suis sédentarisée et j’ai travaillé dans un bureau. Maintenant le bébé est grand et j’ai de nouveau le temps ET LA CHANCE, d’exercer le plus beau métier du monde.

Qu`est-ce qui te plaît particulierement dans ce metier?

Le contact avec les gens ! L’organisation, les situations imprévues et parfois cocasses…
L’improvisation de dernière minute représente un challenge qui me plaît énormément. Sans les imprévus, un voyage serait un peu monotone, non ?

Qu`est-ce que tu caracterise en tant que guide?

L’optimisme et l’enthousiasme que je peux transmettre à mes passagers.

Quels sont les avantages vois- tu dans un voyage en groupe?

Beaucoup d’avantages : Les gens voyagent l’esprit libre : tout est organisé, ils sont encadrés. Ils peuvent profiter des paysages durant le trajet plutôt que de se concentrer sur la conduite de leur propre voiture. Ils ne perdent pas de temps à chercher leur chemin, à acheter des billets, etc ET, généralement, il règne une bonne ambiance dans le groupe. Beaucoup de personnes se font de nouveaux amis durant ces voyages.

Qu`est-ce qui te plait le mieux dans tes tâches chez car-tours?

Beaucoup d’autonomie sans toutefois nous sentir isolés ou délaissés! Même à l’autre bout du monde, nous savons que nous pouvons compter sur le support de Car-Tours, 24h/24h en cas de problème. Nous disposons de toutes les informations nécessaires et utiles et les voyages sont très bien organisés. Et…. Nous pouvons proposer les destinations que nous souhaitons accompagner. Nos choix sont très souvent respectés.

Qui est ton héro dans le domaine des voyages?

Jacques-Yves Cousteau

Un evenement comique lors d`un voyage en groupe?

Récemment, en rentrant de Prague, après une pause-café, le bus est reparti. Soudain, il y a eu des cris d’hystérie, des passagères ont grimpé sur leurs sièges et une dame s’est enfermée dans les toilettes. Une attaque terroriste ? NON : une petite souris de 5 cm a embarqué à bord du car durant la pause-café. Le chauffeur s’est finalement arrêté sur un parking et nous avons débarqué la passagère clandestine.

Quel etait le plus beau compliment que tu as recu de la part d`un client?

Lors d’un voyage à Dresde, un groupe de clients m’a demandé à quelle heure je comptais me réveiller le lendemain matin. Et, le lendemain matin, 10 minutes après le réveil, le room-service a frappé à ma porte pour m’apporter le breakfast (complet) avec un petit mot de la part de ces clients : « reposez-vous encore un petit moment, vous le méritez »

Quelle a été ta plus belle experience avec Car-Tours?

Le soleil de minuit au Cap Nord, sans le moindre nuage

Quelle est ta dévise?

Rester chez soi c’est exister, voyager c’est vivre !

Quelle citation en rapport avec les voyages t`inspire?

« Un jour, vous serez plus déçu par ces choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors larguez les amarres. Mettez les voiles et sortez du port sécurisant. Explorez ! Rêvez ! Découvrez ! » (Mark Twain)

Réservez mainenant votre voyage!

Symphonie des îles grecques

14 jours de voyage dès Fr. 2899.-

date du voyage 23 avril au 6 mai 2020

Oia Santorini Greece Europe

Nous avons le plaisir de vous présenter la version remaniée de notre voyage en Grèce – un circuit fantastique très apprécié, au cours duquel nous prenons le temps de découvrir la Grèce telle qu’on l’aime, avec tout ce qui la rend si exceptionnelle – ses nombreux trésors hérités de l’Antiquité et ses îles, toutes plus belles les unes que les autres.

Grèce antique & Cyclades

20 AVRIL 2019 : Un petit groupe de 24 personnes quitte la Suisse. Notre bus disposant de 48 places, tout le monde peut prendre ses aises à bord. Et nous voilà partis direction la Grèce ! Nous passons ce samedi de Pâques sur les autoroutes italiennes mais peu importe : nous célèbrerons cette fête une semaine plus tard, lors de la Pâque Orthoxe qui est la plus grande fête de l’année pour les grecs.

Après une première nuit dans la région de Rimini, nous partons vers Ancône avec une halte dans la République de Saint Marin (San Marino) : ce 3ème plus petit état d’Europe applique des taxes très basses ; ainsi, beaucoup se font plaisir en achetant un joli sac à main, des lunettes de soleil de grandes marques ou encore des produits de parfumerie. Puis il est l’heure de partir vers le port où nous embarquons à bord du Ferry de la compagnie grecque ANEK : un beau ferry avec plusieurs bars, 2 restaurants, une boutique et même un casino. Quant aux cabines, elles sont spacieuses et confortables et la mer est calme.

Bien reposés, nous arrivons le lendemain à Patras, dans le Péloponèse. Nous longeons le Golfe de Corinthe. De part et d’autre de la route, des oliviers à perte de vue, des orangers, des citronniers par centaines. En cours de route nous faisons une petite pause au Canal de Corinthe avant de nous rendre à Athènes. Notre hôtel, le Golden Age, nous accueille avec un verre de bienvenue : la boisson nationale, le fameux « OUZO » (attention, 40° quand-même) avant de passer à table. C’est l’occasion, pour les participants de faire connaissance autour d’un bon dîner avec des spécialités grecques.

Tout le monde se réjouit de découvrir ce pays, réputé pour son hospitalité ! Et le lendemain, c’est parti : Katherina, notre guide locale nous accompagne pour un tour de ville d’Athènes, passant par le 1er stade olympique, la place Syntagma (où nous assistons à la relève des gardes devant le parlement) et, bien sûr l’Acropole qui surplombe majestueusement la capitale ! Puis l’après-midi nous avons plusieurs heures à notre disposition pour aller flâner dans les ruelles du pittoresque quartier de la « Plaka », avec ses nombreux magasins et tavernes animées sur fond de Bouzouki. C’est le dépaysement entre l’Europe balkanique et l’Orient : la musique, les odeurs d’épices et… la langue grecque (du chinois pour nous, mais rapidement tous les passagers apprennent quelques balbutiements et dorénavant nous nous saluons chaque matin avec un chaleureux KALI MERA – Bonjour – !)

Puis enfin, nous voici en route (ou plutôt en mer) pour les Cyclades ! Nous embarquons à l’aube au port du Pirée et nous ne sommes pas les seuls à bord : en ce Jeudi Saint (Orthodoxe) le tout Athènes déserte la capitale pour aller passer cette fête en famille dans les îles. Le Ferry est plein comme un oeuf (de pâques ?) mais pour nous, des sièges ont été réservés et nous traversons confortablement une partie de la mer Egée jusqu’à Santorini ! En approchant de l’île, nous voyons de la neige sur les sommets. Comment est-ce possible ? Erreur, ce n’est pas de la neige mais les villages blancs (toutes les maisons sans exception ainsi que les églises sont blanchies à la chaux). Un festival de bleu-blanc nous attend pour les jours à venir. Après notre séjour à Santorini, nous continuons notre croisière vers les îles de Naxos puis Paros.

Ces îles disposent d’un réseau routier relativement étroit. Notre car (et donc Thomas, notre chauffeur) doit se faufiler à travers les rues (ou plutôt « ruelles ») où sont garées, de part et d’autre, des voitures. Je ne sais pas qui, du chauffeur ou des passagers, a eu le plus de sueurs froides. Mais Thomas gère ça avec brio et dextérité (pas une seule égratignure sur la carrosserie) et à chaque fois tout le groupe déclenche une avalanche d’applaudissements.

Et finalement c’est à Paros que nous célébrons le dimanche de Pâques orthodoxe : comme les grecs ont tous célébré la résurrection du Christ la veille, aujourd’hui ils font la grasse matinée. Parikia, ville principale de l’île, est déserte : les ruelles sont vides, les magasins fermés. Je perçois une petite déception de la part de certaines personnes qui auraient tant aimé faire quelques achats. Mais elles

sont vite consolées en arrivant, vers midi, dans la très belle ville de NAOUSSA : un village « carte postale », avec toutes les maisons blanches, les volets et portes turquoises, les coupoles des églises turquoises. Combien de photos avons-nous faites ? Et à Naoussa, l’heure est à la fête. Devant les nombreuses tavernes, des rôtissoires géantes préparent l’agneau à la broche. Les restaurants sont bondés, tout le monde mange, boit, chante et s’amuse. Nous nous attablons à notre tour sur ces terrasses baignées de soleil et passons une excellente journée face à la mer !

Après les Cyclades, nous entamons notre seconde semaine de voyage sur le continent et plus précisément dans le Péloponèse. Là nous visitons la région de l’Argolide avec l’impressionnant théâtre d’Epidaure célèbre pour son acoustique unique au monde, la merveilleuse ville de Nauplie où nous avons le temps de manger une Moussaka, un Souvlaki, une salade grecque ou encore un bon poisson accompagné d’un verre Retsina (vin résiné). Nous terminons notre journée sur le site de Mycènes. Durant cette journée nous sommes presque seuls sur les petites routes traversant les oliveraies et les plantations d’agrumes. Sur le bord de la route, des agriculteurs vendent leurs produits (3 kilos d’oranges à 1 €). Mais nous sommes suffisamment chargés, il ne s’agit pas de nous encombrer encore plus. Toutefois, nous nous régalons chaque jour avec un bon jus d’orange pressée : une vraie cure de vitamine C.

Hélas, comme nul voyage ne peut être parfait, nous apprenons que le 1er mai une journée de grève nationale est annoncée. Et c’est justement le jour de notre retour en Ferry vers Ancône. Le départ prévu pour 17.30 n’aura lieu qu’à minuit. Mais peu importe : nous logeons dans un bel hôtel dans la petite station balnéaire de Vrachati (non loin de Corinthe). Cet établissement situé en bord de mer propose 2 piscines chauffées, un SPA et des massages. Juste à côté, les cafés et les tavernes se succèdent le long de la promenade du bord de mer. Nous passons cette dernière journée à flâner selon nos envies et nous partons à 19 heures à Patras pour embarquer sur notre Ferry qui lève effectivement les amarres à minuit.

Après une bonne nuit paisible sur une mer d’huile, nous passons une journée tout aussi paisible à bord. Nous avons l’impression d’être en croisière. Et, en prime, un groupe de dauphins nous escorte un court instant… c’est juste magique. Tout le monde est de bonne humeur, certains vont diner au restaurant à la Carte, d’autres s’offrent une sieste dans leur cabine, la plupart profitent encore d’un dernier Ouzo et finalement nous abordons à Ancône. Il est minuit et nous sommes un peu « flétris » en cette heure tardive. Donc nous avons hâte d’arriver à l’hôtel près de Rimini. Là, plus question d’aller faire la fête : au lit, car demain matin nous partons très tôt vers la Suisse. Malgré la courte nuit, tout le monde est en forme et de bonne humeur.

Le temps a passé à la fois vite et lentement: dans nos têtes défilent les souvenirs de ces 14 jours passés ensemble, de certains moments cocasses, des paysages splendides et des sites grandioses. Tout le monde se connaît bien, tout le monde se tutoie et profite de ce dernier trajet pour échanger les adresses et numéros de téléphone.

Comme chaque année, c’est un vrai plaisir pour moi d’accompagner ce voyage. Grâce à vous et votre bonne humeur, le plaisir était d’autant plus grand et j’espère vous revoir un jour sur un autre voyage, vers d’autres horizons. Merci pour votre compagnie, YASSAS !

Christiane

Back To Top
Data protection
We, the Holiday Partner AG (Registered business address: Switzerland), would like to process personal information with external services. This is not necessary for the use of the website, but allows us to interact even more closely with them. If desired, please make a choice:
Data protection
Country flag FR
We, the Holiday Partner AG (Registered business address: Switzerland), would like to process personal information with external services. This is not necessary for the use of the website, but allows us to interact even more closely with them. If desired, please make a choice: