skip to Main Content

Grand tour d’Ecosse avec Military Tattoo

Récit de voyage du 8 au 16 août 2019 | Bus no. 3

recommander / partager

Récit de notre guide:

Snaterse-Janny-DSC_2194

Janny Snaterse

plusieurs informations

Comment es-tu devenue guide?

Toute petite déjà, je partais en vacances avec mes parents à l’étranger et ils m’ont donné le goût de bouger et de savoir plus. J’écoutais (en secret) la radio jusqu’au tard le soir, des émissions dans des autres langues qui m’ont donné l’envie de les apprendre et de les comprendre.

Quelles qualités faut-il avoir pour devenir guide professionnel ?

Le plaisir chaque fois de pouvoir partir avec les gens, de voir qu’ils sont contents et heureux et qu’ils s’amusent.

En tant que guide, quelles sont tes destinations préférées?

Je les aime tous mais j’ai dans mon cœur une grande place pour l’Italie car j’ai y travaillé longtemps. Mais quand je suis en Ecosse, ma passion se focalise de suite sur ces paysages sauvages.

Réservez mainenant votre voyage!

Grand tour d’Ecosse avec Military Tattoo

9 jours de voyage dès Fr. 1959.-

13 au 21 août 2020

Schottland Folklore 800x500

Le parfait circuit écossais, qui répond non seulement à toutes les attentes mais offre aussi ce «petit plus» qu’on cherche parfois vainement. Au programme des réjouissances – des lacs emplis de mystères, des châteaux auréolés de légendes, de pittoresques villages de pêcheurs, le cadre sauvage et romantique des Highlands, le célèbre Whisky Trail, les villes de Glasgow, Aberdeen et Edimbourg et, last but not least, le prestigieux Royal Edinburgh Military Tattoo.

RECIT de VOYAGE – GRAND TOUR d’ECOSSE AVEC MILITARY TATTOO

Après une nuit tranquille, notre ferry arrive de bonne heure à Hull, au nord-est de l’Angleterre. Sur la route en direction de l’Ecosse, on fait d’abord un arrêt dans la cité médiévale de York. Fondée par les Romains, puis royaume Viking au 9e siècle, avec sa magnifique cathédrale gothique et son musée de chemin de fers, elle attire beaucoup de visiteurs.

La loi sur le mariage, décrétée en Angleterre en 1754, interdit aux couples de moins de 21 ans de se marier sans le consentement de leurs parents. Cependant, cette loi ne s’appliquait pas en Ecosse ou une simple déclaration en présence de deux témoins suffisait. Premier village d’Ecosse, situé près de la frontière, Gretna Green est devenu le lieu le plus prisé des très jeunes fugueurs voulant se marier. Le « marieur » légendaire de Gretna était le forgeron local qui reçut bientôt le surnom de « prêtre à l’enclume ». Ainsi est né le commerce du mariage. Plus tard, la fuite devint une solution moins intéressante en raison du changement de la loi. Encouragé par cette histoire, deux « jeunes » amoureux, Gilberte & Freddy, de notre groupe se sont « mariés » à Gretna, mais en présence 42 témoins !

La région de « Central Belt », avec Glasgow et Edinburgh, est notre prochaine étape. Regina, notre guide locale, vraie « Glaswegion », est très fière de montrer sa ville. Le tour de ville en bus, avec quelques arrêts, nous séduit. La capitale de la culture, d’architecture et de design, nous impressionne. La métamorphose est portée surtout par les habitants : Le slogan « People make Glasgow » est juste !

Par le très beau « Loch Lomond » (Loch = nom écossais pour le lac) et le charmant village de « Luss », « Loch Fyne » et « Inverary », avec ses coquettes maisons aux murs blanchis à la chaux, nous entrons dans le plus célèbre Glen d’Ecosse, le « Glen Coe» (vallée de Coe). La route principale se fraie un chemin au cœur de ces splendeurs rocheuses et dégage des émotions. Au bout de la route, notre hôtel à Fort William, port d’accès aux « Highlands », nous attend. Malheureusement, le « Ben Nevis », sommet le plus haut du Royaume Uni, se cache dans les nuages. Et c’est de Fort William que part le « célèbre » train à vapeur (film Harry Potter) pour Mallaig.

Nous arrivons à l’heure pour notre visite au « Eilean Donan Castle », le fameux château le plus photographié d’Ecosse. Eilean Donan a servi de décor extérieur et intérieur à des nombreux films, comme le long-métrage « Highlander » avec Christophe Lambert.

Le « canal calédonien » relie les côtes est et ouest de L’Ecosse, évitant ainsi aux navires le long et périlleux contournement maritime à l’extérieur de la côte écossaise. Conçu par Thomas Telford, il comporte 29 écluses et est aujourd’hui utilisé par des bateaux de plaisance. C’est à «Fort Augustus», sur les rives du «Loch Ness» et du canal calédonien, qu’on a eu l’occasion de voir de près cette construction avec ses écluses.

Puis il a fallu se dépêcher pour rencontrer « Nessie » au Loch Ness, là où se trouvent les ruines de « Urquhart Castle ». D’abord, on est allé regarder le magnifique film qui montre l’histoire de ce château. Une belle promenade en bateau sur le Loch Ness nous a donné l’espoir de voir peut-être cet hypothétique animal aquatique, mais il n’a pas tenu ses promesses. Enfin, le petit tour en car à « Inverness », la capitale des Highlands, a fait oublier la rencontre manquée.

Durant le mois d’août, et un peu partout, on organise les jeux écossais ou « Highland games » qui regroupent divers concours : lutte, jet de pierre, tir à la corde, lancer de tronc, cornemuse, danses et concerts. Les plus connus sont ceux d’Inverness et de Braemar.

Par le parc national de Cairngorms, nous longeons la rivière de Spey, en suivant la route de Whiskey, car à Grandtown-on-Spey, chez Glenfiddich, nous avons la dégustation du Single Malt Whiskey !

L’air frais de la mer à Aberdeen était bienvenu et presque tout le monde a profité de faire une promenade sur la plage avec une petite visite à «Footdee», un village de pêcheurs, car notre hôtel se trouve au bord de la mer.

Après la halte au château de «Dunnottar », qui a servi de cadre au film « Hamlet », avec Mel Gibson, nous prenons la direction de «Glamis Castle», où la reine mère a passé son enfance. En passant par « Dundee » et le spectaculaire « Pont du Forth », pont ferroviaire, nous arrivons à « Edinburgh », la capitale de l’Ecosse.

La journée la plus importante est celle du Military Tattoo qui a lieu le soir. La ville et le spectacle nous ont bien plu et encore maintenant défilent ces inoubliables images dans nos têtes. Scènes du Tattoo, mais aussi les magnifiques paysages, les collines vertes, les moutons et vaches et les maisons blanches se suivent.

Tant on a vu – Tant on a fait. Merci beaucoup pour ces beaux moments qu’on a pu partager !

Merci à Cartours, Zerzuben et Rolf, l’excellent et sympathique chauffeur.

Janny

Back To Top