skip to Main Content

Grand circuit en Sardaigne

Récit de voyage du 2 au 9 octobre 2020 | Bus no. 2

recommander / partager

Récit de notre guide:

Franz-Fischer-Neu

Franz Fischer

Réservez mainenant votre voyage!

 

Grand circuit en Sardaigne

8 jours de voyage dès Fr. 1199.-

date de voyages en avril / mai / septembre / octobre 2021

Sardinien_Top

Avec ses criques bleu turquoise, ses plages de sable fin, ses routes panoramiques à couper le souffle et ses trésors culturels hérités d’un passé mouvementé, la Sardaigne est un véritable paradis. car-tours.ch a parcouru l‘île de long en large pour vous concocter un circuit truffé de belles prestations, qui vous fera découvrir les charmes de l’île.

GRAND CIRCUIT EN SARDAIGNE

Recommandations

Vous ne supportez pas les températures inférieures à 15°, ni celles supérieures à 30° ?

Vous détestez les embouteillages, les files d’attente dans les magasins, les musées et les monuments historiques ?

Vous n’aimez pas les foules de touristes ?

Vous n’appréciez pas les hôtels et les plages pleines de monde ?

Par contre, vous appréciez la nature sauvage et romantique, les côtes de bord de mer et l’arrière-pays !

Vous aimez la flore, la culture, l’ambiance méditerranéennes, ainsi que la cuisine qui s’y rapporte !

ALORS, RESERVEZ, dès maintenant, chez Car Tours, le « Grand circuit en Sardaigne 2021 »

 

Les avantages de la situation actuelle

Voyager en petits groupes et se sentir comme un invité VIP, 24 heures sur 24.

Peu de monde, pas de longs délais d’attente, pas de file d’attente.

Avoir beaucoup de place partout : sur la route, sur le bateau, à la campagne, dans toutes les villes, grandes et petites.

Rencontrer des personnes prêtes à vous aider sincèrement et qui s’intéressent à vous.

Faire l’expérience de ce dont l’âme a besoin.

Sur la route du 2 au 9 octobre 2020 – rétrospective

Le petit groupe heureux de voyageurs Car Tours prend conscience que le fait de se rendre d’un paradis à un autre est déjà une belle expérience en soi. Nous traversons d’abord les Alpes, puis la région autonome montagneuse du Val d’Aoste et continuons notre route jusqu’à Gênes. C’est arrivé dans cette ville que nous constatons, grâce aux différentes senteurs, odeurs, nuisances auditives, expressions corporelles, édifices et architecture, que nous sommes enfin en Italie : Ici, il pleut ! Nous l’avons bien remarqué, mais cela ne nous empêche pas de prendre un premier apéritif dans la bonne humeur !

Il fait déjà nuit lorsque notre bateau part pour la Sardaigne. Tout le monde loge dans de belles cabines. A bord, il y a un bar spacieux et chaque voyageur sait où et à quelle heure le petit-déjeuner sera servi.

Après notre arrivée à Porto Torres, notre groupe se retrouve à l’extérieur, où notre autocar sort du bateau presqu’en même temps. Et nous voici déjà en route sur l’île. Ce qui est immédiatement perceptible, c’est que pas beaucoup de monde circule. Nous avons la route pratiquement pour nous seuls et le trafic en sens inverse est presque inexistant. Nous pouvons donc avancer rapidement, selon notre programme, sans tension, et profiter tranquillement de nos différentes pauses.

La petite ville pittoresque Castelsardo sera notre premier arrêt et est aussi un endroit idéal pour notre repas de midi. Dans cette charmante ville panoramique, située sur le flanc d’une montagne où l’espace est précieux, se dressent de vieilles maisons construites en pierres de carrière entre des ruelles pavées et des escaliers raides. De plus, grâce à une brève apparition du soleil, nous pouvons observer cette ville sous un autre aspect. Pendant un court instant, grâce aux rayons du soleil, elle devient une ville toute scintillante.

Notre voyage se poursuit à travers la nature sauvage et nous arrivons à la côte Costa Smeralda (Côte d’Emeraude), endroit mondialement célèbre. Aujourd’hui, nous avons de la chance, car la couleur de l’émeraude est vert foncé (peu de lumière : le temps est nuageux) – plus le vert est foncé et pur, plus l’émeraude a de la valeur !

Au cours d’une visite à Santa Teresa di Gallura, à l’extrême pointe nord de la Sardaigne (à environ 15 km de la Corse), nous constatons que la sieste est sacrée pour les Sardes. En effet, pour ces personnes, la sieste est un moment de paix et de calme dans l’espace « temps ».

Deux nuits dans un centre de vacances, à quelques mètres de la mer, nous attendent. Nous nous sentons les bienvenus et apprécions vivement que les membres de notre groupe cultivent la convivialité.

Une excursion au centre de Supramonte, au cœur de la Sardaigne, nous rapproche de l’arrière-pays avec sa population peu nombreuse et sa région montagneuse et accidentée. Nous visitons le célèbre Orgosolo (situé à 620 mètres au-dessus du niveau de la mer). Les célèbres peintures murales du village changent périodiquement et reflètent différents styles artistiques, notamment la situation politico-sociale de l’île. Rafraichissant est ensuite le savoureux repas de midi pris en plein air avec des bergers de la région. Nous pouvons aussi écouter des chants de bergers qui enchantent nos oreilles : expérience vraiment unique ! De retour à l’hôtel, il nous reste encore du temps pour une petite promenade sur la plage ou pour lire quelques pages d’un livre.

Une fois de plus, nous sommes en route dans notre confortable autocar. Cette fois-ci nous circulons à travers le plus grand massif montagneux de Sardaigne, principalement constitué de formations d’ardoise, le massif Gennargentu, soit une bonne soixantaine de kilomètres sur des routes de montagne sinueuses. La crête montagneuse irrégulière atteint son apogée dans un vaste demi-cercle de plusieurs pics d’environ 1800 mètres de haut. Bientôt, nous atteignons à nouveau la côte. Le village d’Arbatax, avec ses impressionnantes roches de porphyre rouge et son port de plaisance, est un endroit idéal pour notre repas de midi. Nous y sommes également les bienvenus. Comme tout se passe comme prévu, avant de rentrer à l’hôtel et à la satisfaction de tous les voyageurs, nous pouvons encore faire une petite halte (une bonne heure) dans la capitale de la Sardaigne, Cagliari. La visite guidée de cette ville figure dans notre programme du lendemain matin. Aujourd’hui, notre bel hôtel est situé non loin d’une importante colonie de flamants roses. La visite de la ville de Cagliari, qui en vaut la peine, propose de nombreux centres d’intérêts tels que culture, histoire, points de vues, commerces, ainsi qu’un peu de temps libre pour chacun. Le point culminant de la journée est, loin des villes, la péninsule de Sinis baignée par l’eau. L’air marin y est vivifiant. Une halte d’une heure et demie offre la possibilité à chacun de se promener sur la plage ou de faire une randonnée jusqu’à l’ancien site des fouilles de Tharros (de l’époque punique) ou encore de s’arrêter pour apprécier une boisson fraîche ou pour savourer une glace italienne. Après une journée de voyage impressionnante, nous atteignons la ville d’Alghero. Avant notre délicieux dîner à l’hôtel, nous avons même le temps d’apprécier la vieille ville compacte, située à quelques mètres de notre excellent hôtel.

Le lendemain, nous nous rendons à Bosa, village situé sur la rivière Temo, le long de la côte vraiment sauvage et romantique. Des arrêts photos sont incontournables. Ce village est dominé par les ruines du Castello Malaspina, au pied duquel se trouvent les maisons de la vieille ville, peintes dans des tons ocre chauds. Nous avons tout le temps de nous promener dans les rues pavées et étroites du village ou de flâner le long du fleuve (lungo Temo), de manger et de boire, et même de déguster le fameux vin de dessert Malvasia di Bosa, avant de retourner à Alghero par la route côtière.

Deux autres moments forts nous attendent lors de notre dernier jour sur l’île, à savoir la visite de la ville d’Alghero, probablement la plus belle vieille ville de Sardaigne, visite effectuée en compagnie de Candida, notre guide sympathique, et une excursion en bateau vers la grotte de Nepturne, le Capo Caccia et la baie de Porto Conte. Tant de belles choses et tant de soleil en un seul jour – nous avons vraiment été gâtés.

Eh bien ! Le continent nous appelle, le bateau nous attend, une nuit en mer calme, une arrivée à Gênes à l’heure, un dernier repas dans la Vallée d’Aoste et le retour et l’arrivée en Suisse romande en fin d’après-midi.

Notez la galerie de photos –Toutes les photos authentiques de cette tournée du 2 au 9 octobre 2020. Prenez contact.

A bientôt !

Back To Top