skip to Main Content

Un avent musical à Vienne

Récit de voyage du 28 novembre au 1er décembre 2016 | Bus no. 25

recommander / partager

Récit de notre guide:

Crestani-Greta-500x300

Greta Crestani

plusieurs informations

Comment tu es devenue une guide?

J’ai commencé á travailler comme guide en Italie quand j’allai á l’université. J’organisai les voyages pour les courses d école et pour les retraités aussi. Après j’ai travaillé poir un incoming tour operator en Italie. Quelque année plus tard, après le demenagement en Suisse, j’ai postulé pour Car Tours et… me voilà!

Quels sont les avantages d’un voyage de «car-tours»?

C’est tous bien organisé, tu dois seulement penser á t’amuser et á profiter bien. Et en plus les gens aiment bien connaître des amis pendant le voyage.

Raconte-nous d`une experience rigolo avec un groupe?

Une fois, on rentrait d’un voyage en Toscana et á Montreux toutlemond etait très fatigué et anxieux de rétourner á la maison. Sauf que on a trouvé un sacré bouchon sur la route. Alors avec le chauffeur on a mis la musique et on a organisé un karaoke. J’ai aussi servi un peu de vin comme apéro et á la fin toutlemond chantait comme á Sanremo. Même le chauffeur a fait deux ou troi morceau. Le bouchon est passé et on s’est même pas avisé….ça a été trop drôle.

Voyages-tu également pendant tes vacances? Si oui, où vas-tu?

Un peu partout, je vais souvent en Sicile mais aussi en plusieurs destinations en Europe et parfois des long voyages cet année j’ai été à Cuba. Voyager c’est toujous magnifique!

Un avent musical à Vienne

Premier jour: lundi 28 novembre 2016

La nuit avec son manteau noir couvre encore la Suisse quand on quitte Genève à 5 heures mais le groupe est enthousiaste et on part avec notre chauffeur Michi à destination de l’Autriche.

En Suisse le temps n’est pas très beau et la bise souffle très fort. Mais près du lac de Constance, tout change et le soleil se présente devant nous.

Près de la douane, c’est le moment de dire au revoir à Michi, le voyage va être long et notre nouveau chauffeur sera Dominique qui connaît très bien l’Autriche et qui conduit très agréablement.

En traversant le Tyrol, on voit les sommets des Alpes saupoudrés de neige: ils ressemblent à des gâteaux garnis de sucre vanillé. On s’arrête pour le déjeuner à Trofana, un grand restaurant de style tyrolien avec des magnifiques sculptures en bois et un moulin à eau qui fonctionne encore. Le repas est délicieux, comme l’endroit d’ailleurs.

Le voyage est assez long, mais il y a tellement de choses à voir et à raconter que le temps passe super vite. On parle d’Innsbruck avec ses olympiades d’hiver, de Salzburg, de Mozart, de l’histoire de l’impératrice Sissi et de l’empereur François-Joseph et quand on veut se détendre un petit peu, le chauffeur nous met de jolies mélodies.

On arrive à l’hôtel un peu fatigués, mais c’est normal. Un bon repas et puis dodo dans nos chambres grandes et super confortables. Demain sera un jour remplie de belles surprises!

Deuxième jour: mardi 29 novembre 2016

Quelle magnifique journée ensoleillée! Le ciel bleu donne vraiment envie de vite s’habiller et sortir. On se dirige vers la place Marie Thérèse où notre guide Doris nous attend.

On commence en regardant la belle statue de l’impératrice Marie Thérèse la Grande, mère de 16 enfants et reine au caractère trempé: une dame forte et moderne qui a choisi seule les destins de presque toute l’Europe. On passe à travers les cours de Hofburg, le palais d’hiver et résidence impériale. Chaque souverain qui y est passé a laissé sa trace et le style de son époque. De cette façon le gothique se mélange au baroque, l’historicisme à la mode de 19e siècle et chaque mur, chaque fenêtre, chaque statue nous parle d’un passé vraiment glorieux. On est suspendu aux lèvres de notre guide et on se dirige vers le monument de Hrdlicka contre la guerre et les fascismes. L’histoire de la persécution des juifs viennois pendant le Reich nous touche profondément.

Derrière la place, des grands boulevards piétons richement décorés de centaines de lumières de Noël, nous amènent dans le vrai cœur de Vienne, le Stephansdom, la célèbre cathédrale gothique de Saint Etienne. Avec ses 137 m d’hauteur, elle est vraiment d’une beauté extraordinaire et, tout autour, la place aux nombreux stands de Noël et le grand sapin lui confèrent un charme encore plus majestueux.

Oh tiens, quelle chance, notre promenade guidée se termine juste devant le vieil hôtel de ville où il y a le grand marché de Noël aux centaines de stands. C’est donc le bon moment de faire des achats.

On se retrouve tous au car devant le théâtre, le temps de rentrer à l’hôtel, de se détendre un moment et de recharger ses batteries… et surtout de s’habiller chic pour une superbe soirée musicale. On va au Kursalon. Cette élégante salle de concert de style Renaissance est aujourd’hui le siège de la Salonorchestra et propose concerts dédiés à Strauss et Mozart.

Les musiciens sont fantastiques, d’une immense dextérité. Il y a aussi un couple de danseurs, une soprano et un baryton pour les «aria» les plus connues. Le directeur d’orchestre est super sympa et il réussit bien à faire participer tout le public. Et si centaines de personnes en provenance des quatre coins du monde sont capables de suivre ensemble les mélodées de Radetzky, cela signifie que la musique a vraiment un pouvoir magique.

Troisième jour: mercredi 30 novembre

Après avoir fait la connaissance de notre nouvelle guide Tanya, on part avec le car pour un joli tour de ville… Vienne est tellement grande que c’est presque impossible de tout voir, mais une promenade dans le jardin du palais Belvédère nous offre une vue magnifique. Comme une vraie carte postale sur la ville avec ses palais et ses clochers qui se présentent devant nous.

La deuxième étape de notre tour guidé nous montre une partie insolite et peu connue de Vienne. La maison de Hundertwasser est un bâtiment multicolore, avec sols et plafonds en décalage visant à permettre la créativité de ses visiteurs. Un lieu magique.

Notre tour nous emmène évidemment aussi au Prater, cet immense jardin public, avec son grand parc d’attractions et sa roue panoramique la plus fameuse du monde.

L’après-midi est dédié à la visite du château de Schönbrunn. Ce palais élégant a été l’orgueil de Marie Thérèse, mais aussi la prison métaphorique de Sissi. Dans son jardin, d’autres stands de Noël, que les Viennois appellent Imperial kunsthandwerk, nous donnent l’occasion de faire encore quelques petits achats.

Notre expérience viennoise se termine dans une «heurigen», une taverne-guinguette où on mange très bien et ou on danse comme des fous. En plus, notre guide Tanya qui nous lit aussi des contes de Noël.

Le retour en car vers l’hôtel nous donne encore envie de chanter quelques chansons de Noël tous ensemble et de nous souvenir de tous les beaux moments vécus à Vienne.

Le lendemain, c’est le jour du retour. Mais ce n’est pas un adieu à cette magnifique capitale, c’est juste un au revoir, en tout cas, c’est notre meilleur vœu!!!

Greta Crestani

Back To Top