skip to Main Content

Fantastique carnaval de Venise

Récit de voyage du 21 au 24 février 2017 | Bus no. 11

recommander / partager

Récit de notre guide:

Arn-Laesser_Christiane_DSC_1578

Christiane Arn-Laesser

plusieurs informations

Comment es-tu devenue guide-accompagnatrice de voyages?

J’ai déjà travaillé dans le tourisme durant les années 80. Suite à mon mariage et la naissance d’un bébé, je me suis sédentarisée et j’ai travaillé dans un bureau. Maintenant le bébé est grand et j’ai de nouveau le temps ET LA CHANCE, d’exercer le plus beau métier du monde.

Qu`est-ce qui te plaît particulierement dans ce metier?

Le contact avec les gens ! L’organisation, les situations imprévues et parfois cocasses…
L’improvisation de dernière minute représente un challenge qui me plaît énormément. Sans les imprévus, un voyage serait un peu monotone, non ?

Qu`est-ce que tu caracterise en tant que guide?

L’optimisme et l’enthousiasme que je peux transmettre à mes passagers.

Quels sont les avantages vois- tu dans un voyage en groupe?

Beaucoup d’avantages : Les gens voyagent l’esprit libre : tout est organisé, ils sont encadrés. Ils peuvent profiter des paysages durant le trajet plutôt que de se concentrer sur la conduite de leur propre voiture. Ils ne perdent pas de temps à chercher leur chemin, à acheter des billets, etc ET, généralement, il règne une bonne ambiance dans le groupe. Beaucoup de personnes se font de nouveaux amis durant ces voyages.

Qu`est-ce qui te plait le mieux dans tes tâches chez car-tours?

Beaucoup d’autonomie sans toutefois nous sentir isolés ou délaissés! Même à l’autre bout du monde, nous savons que nous pouvons compter sur le support de Car-Tours, 24h/24h en cas de problème. Nous disposons de toutes les informations nécessaires et utiles et les voyages sont très bien organisés. Et…. Nous pouvons proposer les destinations que nous souhaitons accompagner. Nos choix sont très souvent respectés.

Qui est ton héro dans le domaine des voyages?

Jacques-Yves Cousteau

Un evenement comique lors d`un voyage en groupe?

Récemment, en rentrant de Prague, après une pause-café, le bus est reparti. Soudain, il y a eu des cris d’hystérie, des passagères ont grimpé sur leurs sièges et une dame s’est enfermée dans les toilettes. Une attaque terroriste ? NON : une petite souris de 5 cm a embarqué à bord du car durant la pause-café. Le chauffeur s’est finalement arrêté sur un parking et nous avons débarqué la passagère clandestine.

Quel etait le plus beau compliment que tu as recu de la part d`un client?

Lors d’un voyage à Dresde, un groupe de clients m’a demandé à quelle heure je comptais me réveiller le lendemain matin. Et, le lendemain matin, 10 minutes après le réveil, le room-service a frappé à ma porte pour m’apporter le breakfast (complet) avec un petit mot de la part de ces clients : « reposez-vous encore un petit moment, vous le méritez »

Quelle a été ta plus belle experience avec Car-Tours?

Le soleil de minuit au Cap Nord, sans le moindre nuage

Quelle est ta dévise?

Rester chez soi c’est exister, voyager c’est vivre !

Quelle citation en rapport avec les voyages t`inspire?

« Un jour, vous serez plus déçu par ces choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors larguez les amarres. Mettez les voiles et sortez du port sécurisant. Explorez ! Rêvez ! Découvrez ! » (Mark Twain)

Réservez mainenant votre voyage!

 

Carnaval de Venise

4 jours de voyage dès Fr. 399.-

date de voyage en février 2020

KarnevalVenedig-top-neu

Il n’y a pas de meilleure période que celle du carnaval pour visiter la magnifique cité lacustre. A l’occasion de notre escapade exclusive, admirez comment la plus célèbre Piazza du monde, la place Saint-Marc, se transforme en un fantastique jardin enchanté et profitez pleinement de cette fête des sens unique au monde!

Carnaval de Venise

Une fois dans sa vie, chacun devrait pouvoir assister à ce carnaval unique en son genre : ici, on ne se déguise pas, on se costume…. et on parade sur la place Saint-Marc et dans toutes les ruelles de Venise. Des costumes somptueux, des masques qui donnent un regard figé, des chapeaux, des éventails et autres accessoires sortis d’un univers féérique….

Et pour les visiteurs qui souhaitent se déguiser à leur tour, au dernier moment, aucun problème : dans toute la ville il est possible d’acheter des masques et des tenues vestimentaires, ou de les louer.
NON, nous n’avions pas le soleil durant ces 4 jours. NOUS AVIONS BIEN MIEUX : un voile de brume qui enveloppait, telle de la soie, la lagune et lui conférait une aura de mystère …. avec les silhouettes des campaniles penchés sur les nombreuses petites îles, les mouettes et cormorans installés sur les « Bricole » (ces poteaux en bois qui balisent les chenaux), les proues des gondoles en filigrane, les nombreux vaporetti (bateaux à moteur) qui transportent les touristes.

Mais dans cette grisaille, soudain, un festival de couleurs : c’est l’île de Burano avec ses maisons multicolores que nous avons mitraillées avec nos appareils photo. Tant et si bien que notre guide locale avait du mal à garder son groupe réuni. Tous s’arrêtaient tous les quelques mètres pour prendre chaque maison, chaque ruelle en photo. On a envie d’y rester plusieurs jours, tellement c’est beau. Beau et… bon. Car à part la dentelle qui fait la renommée de cette île, il y a aussi les nombreuses boulangeries qui proposent ces délicieux biscuits de Burano, il y a les bars et restaurants dans lesquels on peut déguster le fameux « Aperol Spritz » ou le « Bellini », les apéritifs typiquement vénitiens.

Le temps ne nous suffit hélas pas pour flâner trop longtemps sur l’île voisine de Murano, célèbre dans le monde entier pour ses souffleurs de verre. Mais nous avons quand-même l’occasion d’assister à la création d’un petit chef-d’oeuvre. Et ensuite, direction la « Sérénissime » : Venise !

Beaucoup de personnes avaient peur de se perdre dans le dédale des ruelles ! Mais une fois sur place on se rend compte que ce n’est pas difficile et tout le monde a retrouvé, sans peine, l’embarcadère du bateau en fin de journée. Même les personnes voyageant seules sur notre car n’ont eu aucun souci à se faire : tous les participants veillaient sur elles, leur proposaient de se joindre à eux et elles se sont ainsi fait plusieurs ami(e)s.

Et tout est bien indiqué : il suffit de suivre les flèches indiquant la Place Saint-Marc : Mais là, gare aux pigeons : ils sont au moins aussi nombreux que les touristes. Et ils ont les mêmes besoins…. Ainsi, lors d’un arrêt face au Pont des Soupirs, l’un de ces volatiles a éprouvé le besoin de se soulager juste au-dessus de notre groupe. Après un cri de surprise, tout le groupe a piqué un fou-rire… ça aussi, ça fait partie de Venise. Le port d’un parapluie peut s’avérer judicieux dans ces cas-là!

La veille du départ, nous sommes restés jusqu’à 20.15 heures ! Venise by night ! L’occasion de voir le Palais des Doges illuminé, d’aller savourer l’une des nombreuses spécialités
vénitiennes dans un restaurant ou de siroter un bon verre de vin dans un « Bacaro » (taverne typiquement vénitienne).

Un petit pincement au coeur au moment d’embarquer sur le bateau qui nous ramenait une dernière fois vers la terre ferme… Mais, comme on dit : « Voir Venise et…. Revenir »
PS : Je dédie tout particulièrement ce reportage aux 33 très sympathiques passagers du Bus 11
Christiane

Back To Top